Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2017

IL EST SEUL

logo mdf.JPG                                   IL EST SEUL.png                                        

Catholique, ce n’est pas un mot facile à porter, mot tellement fatigué… Ce fut même parfois un motif de honte. Mais ces jours de fraternité vécue à Saint Malo ont retissé en moi le goût, et même la fierté d’être de cette aventure. Catholiques, cela vient du grec, qui signifie universel. L’Église ne l’est jamais plus que lorsqu’elle se porte au secours de ceux qui avaient faim, qui sont des étrangers, qui étaient détenus… Elle ne l’est jamais plus que lorsqu’elle interpelle et interroge ceux qui décident… Elle se rappelle alors que son cœur lui est extérieur. C’est le cœur du monde et de la société, qu’elle contribue à retisser pour en consolider les mailles afin qu’aucun n’en soit exclu. Il n’y a pas d’étrangers sur cette Terre.

Patrick Salaün, prêtre de la Mission de France 3.10.2017  

Il est seul, assis sur les remparts de la vieille ville, le regard plongé dans l’horizon lointain. Il est seul, et pourtant entouré des 700 jeunes heureux d’être ceux qui, aujourd’hui, mettent le feu à la ville. Le djembé ne mesure pas sa fougue pour entrainer le flot des Young Caritas dans des danses effrénées sur les remparts de Saint Malo. Même les plus anciens, les plus sages ou les plus fatigués regardent avec tendresse, mais au fond d’eux-mêmes, ils se laissent à leur tour entrainer dans la danse. Tout comme les résidents qui ouvrent leurs fenêtres pour comprendre ce qui se passe, et sont surpris de se mettre eux-mêmes à bouger, là-haut, et même à adresser des baisers des deux mains à cette foule de jeunes qui envahit leur terre-plein, d’ordinaire bien calme… si calme ! Aujourd’hui, c’est une révolution d’amour en marche à laquelle ils assistent, et ils en sont tout heureux !

Lire ... IL EST SEUL. - Patrick SALAUN prêtre de la Mission de France.pdf

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.