Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2017

ENTRETIEN AVEC LE PAPE FRANÇOIS

 POLITIQUE ET SOCIETE

PAPE FR ET WOLTON.JPG

Politique et société, c’est le titre d’un ouvrage inédit qui paraît le 6 septembre 2017 aux éditions de l’Observatoire.
Il s’agit d’un dialogue entre le pape François et le chercheur Dominique Wolton, spécialiste de la communication, fondateur et directeur de la revue internationale Hermès (CNRS Editions).
Pendant un an, le Saint-Père a accordé douze entretiens à Dominique Wolton.
Au fil des 400 pages, le pape s’exprime sur de grands thèmes, très variés : la paix et la guerre, la politique et la religion, la mondialisation, la laïcité, l’Europe, les migrants, l’écologie ou encore le dialogue interreligieux.
Le pape François aborde également des thèmes plus personnels comme ses joies, ses difficultés, son sentiment de liberté, son rejet de l’hypocrisie et le rôle des femmes dans sa vie.
Plus d'informations sur le site de Radio Vatican.

01/09/2017

REFUGIES : UNE CONVENTION VAUT MIEUX QUE DEUX TU L'AURAS

REFUGIES.png

François Gemenne       projet.png
CHERCHEUR
13 juin 2017

 


SOMMAIRE DE L'ARTICLE :

  • Réfugiés : naissance d’une catégorie
  • Une dichotomie inopérante
  • Boîte de Pandore

On aurait d’un côté les réfugiés, fuyant la guerre, de l’autre des migrants venus chercher fortune ? La distinction, née après-guerre, ne résiste pas à l’analyse, d’autant qu’aux motifs politiques et économiques se conjuguent désormais les facteurs environnementaux. Mais il est urgent de n’y rien changer : sur elle, repose le droit international.

Le besoin de simplification conduit à vouloir faire entrer les choses dans des catégories bien définies. Les distinctions sont nécessaires pour penser les migrations et pour organiser les politiques, mais elles sont souvent mal comprises : on tente de superposer des catégories juridiques avec des catégories empiriques ; on continue à employer toute une série de catégories profondément inadaptées aux migrations actuelles.
Aussi vais-je ajouter un peu de confusion à ces flous catégoriels, en montrant en quoi les déplacements liés aux dégradations de l’environnement interrogent les catégories autour desquelles se sont organisées notre pensée sur les migrations mais aussi nos politiques d’asile et d’immigration. Lire ...REVUE PROJET Une convention vaut mieux que deux tu l'auras.pdf

29/08/2017

LES ROHINGYAS PIEGES ... LE PAPE FRANCOIS AFFICHE SA SOLIDARITE AVEC LA MINORITE MUSULMANE DE BIRMANIE ET AU BENGLADESH

 Le pape François en Birmanie et au Bangladesh fin novembre

BIRMANIE.jpg


Le pape François se rendra du 27 au 30 novembre en Birmanie, pays bouddhiste, avant de poursuivre jusqu’au 2 décembre son voyage au Bangladesh, majoritairement musulman, a annoncé hier le Vatican. Ce voyage devrait être l’occasion pour le pape d’attirer l’attention sur la situation des Rohingyas. Le pape François a affiché, dimanche, sur la place Saint-Pierre, sa solidarité avec la minorité musulmane et demandé le respect de ses droits.

 Lire ... LES ROHYNGIAS PIEGES ... LE PAPE FRANCOIS LEUR REND VISITE... LA CROIX 29 08 2017.pdf

24/08/2017

BOBIGNY - FÊTE DES ASSOCIATIONS 2017

 C’est la rentrée ! Le moment parfait pour choisir ses loisirs de l’année, découvrir ce qui se fait dans son quartier et dans sa ville, pour s’amuser ou se dépenser, prendre soin de soi ou s’entraider.

Capture.JPGFootball, tennis, basket, rugby, danse… Vous souhaitez inscrire votre enfant à une activité sportive, mais il (ou elle) hésite entre plusieurs disciplines, le forum des associations lui permettra peut-être de se décider!

Rendez-vous pour le forum des associations samedi 9 septembre de 13h00 à 18h00.

Pas moins de quatre-vingt associations seront présentes, réparties par thématiques : arts et cultures, solidarité et coopération internationale, accompagnement à la scolarité et à la citoyenneté, vivre ensemble & accès aux droits, prévention santé, mémoire et patrimoine... Le tout dans une ambiance festive avec les déambulations de la fanfare à travers les allées du Forum !

Nouveauté 2017 : des structures municipales telles que le conservatoire ou Canal 93 seront aussi présentes.

Voir le programme : Affiche et programme Forum des associations 2017 (2).pdf

18/08/2017

AUTREMENT DIT : OPINION - PIERRE DHARREVILLE, UN DRÔLE DE PAROISSIEN A L'ASSEMBLEE NATIONALE

83172_pierre-darrheville.jpg

Pierre DHARREVILLE a hésité à enlever la boucle à son oreille gauche. Mais c’est Véronique, son épouse, qui la lui a offerte, et c’est aussi une part de son identité depuis qu’il a 20 ans. « Un choix esthétique », plaide le quadragénaire. Alors, pour la photographie sur son badge à l’Assemblée, il la porte. Il a décidé qu’il ne l’ôtera pas non plus dans l’Hémicycle. Ce matin caniculaire, à la terrasse du café Le Bourbon, le tout jeune élu de Martigues croise le député LR, Thierry Solère, quelques frontistes comme Gilbert Collard et Sébastien Chenu, de nombreux attachés parlementaires en quête d’un poste. Il porte un costume-cravate, comme il se doit, est affublé d’une mallette pleine de documents. Mais il ne ressemble à aucun autre. Musicien, écrivain, journaliste, il a travaillé à L’Humanité, où il a assuré le suivi de Lionel Jospin lorsqu’il était Premier ministre au début des années 2000, œuvré à la relance du ...

lire l'article..  http://www.lavie.fr/actualite/portraits/pierre-dharreville-un-drole-de-paroissien-a-l-assemblee-27-06-2017-83172_63.phhp

SOURCE : www.lavie.fr

27/07/2017

PERE JACQUES HAMEL (1930-2016) : DISCOURS DE MGR LEBRUN POUR L'INAUGURATION DE LA STELE REPUBLICAINE

STELE.JPG

pere hamel.JPG

dl.JPG

 

 

 

 

Monseigneur Dominique Lebrun, archevêque de Rouen a prononcé un discours pour l’inauguration de la stèle républicaine pour la paix et la fraternité et à la mémoire du Père Jacques Hamel – Saint-Etienne du Rouvray.

Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier ministre,
Monsieur le Ministre d’État, ministre de l’intérieur,
Monsieur le Ministre,
Monsieur le Président du Conseil constitutionnel,
Mesdames et messieurs les parlementaires,
Madame la ministre,
M. le député et M. le Maire,
Mesdames et messieurs les hautes autorités civiles, judiciaires et militaires.
Mesdames et messieurs les élus,
Monsieur le directeur départemental de la sécurité publique,
Mesdames et messieurs, habitants de Saint-Étienne-du-Rouvray,
Croyants ou non, d’une confession religieuse ou d’une autre.
Chère Roseline et chère Chantal,
Chères sœurs,
Chers amis,

La communauté catholique a beaucoup apprécié le désir de M. le maire, d’ériger un monument à la mémoire du Père Jacques Hamel en écho aux souhaits de nombreux Stéphanais et Stéphanaises. Elle est très sensible à votre présence, M. le Président, pour l’inaugurer. 

Ce monument prend la forme d’une très belle « stèle républicaine pour la paix et la fraternité, à la mémoire du père Jacques Hamel ». C’est une étape importante. Permettez-moi de dire quelques mots de cette étape avant d’accueillir avec vous le message de cette stèle.

La famille, les témoins de l’assassinat du Père Jacques Hamel, la communauté paroissiale et bien d’autres poursuivent ce que nous appelons trop communément un chemin de deuil. Au fil de l’année, j’ai vu une succession d’ombres et de lumières. L’ombre de la disparition et de la tristesse, la lumière d’une présence jamais aussi forte ; l’ombre des regrets, inquiétudes, peurs, la lumière de l’affection qui fait vivre ; l’ombre du souvenir tenace de la violence, la lumière des amitiés consolantes ; l’ombre des soupçons et des accusations, la lumière du pardon toujours recherché ; l’ombre d’interrogations demeurant sans réponse, la lumière de la foi.

La vie personnelle comme la vie commune est jalonnée par ces passages, de l’ombre à la lumière. Il ne serait pas responsable de tenir pour acquise la lumière. Saint-Etienne-du-Rouvray, pas plus que Jérusalem, New York, Djarkarta, Kinshasa, Alger, Rio de Janeiro, la Libye ou Rouen ne peuvent se dire une ville sans ombres ni … lumières ! Il n’est pas plus responsable et, encore moins chrétien, de penser être dans la lumière, et de juger et condamner les autres aux ténèbres. Pire encore, de penser que nos cœurs sont habités par la seule lumière tandis que d’autres, les autres, seraient les acteurs de l’ombre. C’est vrai dans une famille, dans une communauté, dans un pays, dans le monde.

Des attentats, hier, la profanation de tombe ou de lieux de culte, aujourd’hui encore, même accomplie par des adolescents, sont une ombre pour toute notre société. Notre société qui ne sait plus où elle va après la mort, et se croit libre de faire tout ce que chaque individu souhaiterait, y compris abréger sa vie ou l’empêcher de naître ; c’est une ombre pour notre société qui met de côté des ressources spirituelles en chargeant la loi d’établir la morale alors que celle-ci, la loi, ne peut qu’être qu’une aide et que la morale, elle vient du profond de notre humanité.

Lire la suite du texte.... Diiscours de Mgr Dominique LEBRUN -Inauguration de la stèle républicaine.pdf 

Lire aussi ...

24/07/2017

MISSION DE FRANCE - "VA TROUVER MES FRERES", SOYONS APÔTRES SIMPLEMENT

ag mdf pretres.jpgconference des ev.JPG

 AG1-foule.jpg

Mission de France : « Va trouver mes frères », soyons apôtres simplement
Publié le 21 juillet 2017

400 membres de la communauté Mission de France, prêtres, diacres et laïcs se sont réunis en assemblée générale à la Pommeraye (diocèse d’Angers) du 14 au 16 juillet. Arnaud Favart,vicaire général revient sur l’histoire de la communauté et leurs futures actions.

« Voici que le semeur est sorti pour semer… L’Évangile raconte un Jésus en sortie. Jésus ne sort pas de son village comme on sort de table. Il sort comme le migrant quitte sa terre natale. Jésus ne sort pas les béatitudes comme on sort des arguments. Il sort comme le semeur est sorti dans son champ pour semer. Jésus ne sort pas du temple comme on sort de l’université. Il sort comme quelqu’un franchit une frontière. Jésus ne sort pas du tombeau comme on sort du métro. Il sort comme le navire prend le large.
La mission n’est pas seulement sortie, elle est semence. Et la Mission de France a commencé en 1941 par un séminaire, autrement dit par un ensemencement. Elle a entendu l’appel à sortir pour oser la rencontre du monde dit « incroyant », pour que la Parole lève en d’autres terres. Ainsi nous sommes de sortie parce que l’amour est semence. L’amour des autres, l’amour de la vérité, l’amour de la vie. Dans la proximité que Jésus a voulu vivre avec les gens de son temps, avec les pauvres, les captifs, les aveugles et les opprimés, Dieu sort et dit quelque chose de lui-même au prix de la croix, malentendu radical et salutaire.

Lire ... Mission de France. va trouver mes freres, soyons apötres simplement.pdf

17/07/2017

LA MISSION DE FRANCE FAIT DE LA PLACE AUX "JEUNES PROS"

Recueilli par Mélinée Le Priol (à La Pommeraye), le 17/07/2017 à 6h00

MDF POMMERAUE JEUNES.jpg   Plus de 400 prêtres, diacres et laïcs ont participé ce week-end, près d’Angers, à l’assemblée générale de la communauté Mission de France, qui se tient tous les cinq ans.

Pour la première fois, une quarantaine de jeunes professionnels étaient présents. Leur intégration est l’un des enjeux actuels de cette communauté, dont la vocation est de constituer une présence chrétienne « dans des territoires étrangers à la foi ».

Les jeunes catholiques de sensibilité sociale existent-ils encore ? La question mérite d’être posée, alors que l’attention s’est largement portée ces dernières années, en France, sur une nouvelle génération de chrétiens souvent qualifiés de décomplexés et d’identitaires – opposés au mariage homosexuel, sensibles aux problématiques familiales et bioéthiques.

Les jeunes professionnels qui frappent à la porte de la Mission de France (MDF) ne cachent pas leurs réserves face à cette sensibilité jugée « moralisatrice » et se sentent davantage concernés par des questions comme la précarité, l’écologie ou l’accueil des migrants. Ils ne se reconnaissent pas non plus dans une expression trop directe de leur foi et froncent le sourcil quand on leur parle, par exemple, d’évangélisation de rue.

Lire ...La Mission de France fait de la place aux.pdf

16/07/2017

ASSEMBLEE GENERALE DE LA COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE 2017 A LA POMMERAYE

Nous étions plus de 400 réunis pour cette assemblée générale 2017.

LIVRET SPIRITUEL.jpg

Quelques photos de la célébration en plein air ...  https://photos.app.goo.gl/jWWTI8TtBPJu4oF13

Evêques, prêtres, diacres et baptisés, nous avions « rendez-vous avec notre histoire »

Après la fondation de la « Communauté » en 2002. Voici un texte pour rendre compte de notre existence et de notre mission:

UNE PROXIMITÉ QUI FAIT SENS, QUI FAIT SIGNE DE JÉSUS-CHRIST, QUI OUVRE LE CHEMIN VERS LE PÈRE.
"VOICI QUE LE SEMEUR EST SORTI POUR SEMER..."

L'Evangile raconte un Jésus en sortie. Jésus ne sort pas de son village comme on sort de table. Il sort comme le migrant quitte sa terre natale. Jésus ne sort pas les Béatitudes comme on sort des arguments. Il sort comme le semeur est sorti dans son champ pour semer. Jésus ne sort pas du temple comme on sort de l'université. Il sort comme quelqu'un franchit une frontière. Jésus ne sort pas du tombeau comme on sort du métro. Il sort comme le navire prend le large.
La mission n'est pas seulement sortie, elle est semence. Et la Mission de France a commencé en 1941 par un séminaire, autrement dit par un ensemencement. Elle a entendu l'appel à sortir pour oser la rencontre du monde dit « incroyant », pour que la Parole lève en d'autres terres. Ainsi nous sommes de sortie parce que l'amour est semence. L'amour des autres, l'amour de la vérité, l'amour de la vie. Dans la proximité que Jésus a voila vivre avec les gens de son temps, avec les pauvres, les captifs, les aveugles et les opprimés, Dieu sort et dit quelque chose de lui-même au prix de la croix, malentendu radical et salutaire. Lire ... 
 ag cmdf 2017.pdf 

08/07/2017

MOUVEMENT DE LA PAIX - LE TRAITE D'INTERDICTION DES ARMES NUCLEAIRES VIENT D'ÊTRE ADOPTE A L'ONU

COMMUNIQUÉ DE PRESSE :

LE TRAITÉ D’INTERDICTION DES ARMES NUCLÉAIRES VIENT D’ÊTRE ADOPTÉ À L’ONU
Historique !

mt de la paix.JPG

Aujourd’hui, vendredi 7 juillet, les Nations Unies ont approuvé un Traité d’interdiction des armes nucléaires. La Présidente de la Conférence des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires, Elayne Whyte Gómez, du Costa Rica a indiqué hier que « c’est un moment historique, c’est le premier traité multilatéral de désarmement nucléaire à être conclu en plus de 20 ans », a-t-elle ajouté lors d’une conférence de presse organisée au siège de l’ONU.

Selon le projet de texte, le traité couvre tout l’éventail des activités liées aux armes nucléaires, interdisant à tout État partie de s’engager dans le développement, le test, la production, la fabrication, l’acquisition, la possession ou le stockage d’armes nucléaires ou d’autres dispositifs nucléaires explosifs (source ONU).  

Les interdictions s’appliquent également à tout engagement à utiliser ou à menacer d’utiliser des armes nucléaires ou d’autres dispositifs nucléaires explosifs.

C’est une grande victoire pour les peuples du monde entier. Après les armes chimiques et les armes bactériologiques, ce sont les armes nucléaires qui sont interdites en tant qu’armes de destruction massive, sur la base d’un Traité d’interdiction.

L’humanité dispose désormais d’un instrument juridique contraignant pour interdire les armes nucléaires en déclarant, sans ambiguïté, que les armes nucléaires ne sont pas seulement immorales, mais aussi illégales.

Tant d’années et tant de travail acharné de générations de militants contre les armes nucléaires sont couronnés par un succès.

Ces luttes conduites depuis 1950, ont mobilisé des dizaines de millions de personnes à travers des rassemblements multiformes, mais aussi des appels souvent initiés par les survivants d’Hiroshima et de Nagasaki (les hibakushas). Ainsi, nous avons obtenu successivement l’arrêt des essais nucléaires dans l’atmosphère, sous la mer, puis un traité d’interdiction définitif des essais nucléaires et des Zones exemptes d’armes nucléaires sur les ¾ de la surface du Globe.

Aujourd’hui c’est un Traité d’interdiction des armes nucléaires, élaboré dans le cadre de l’ONU par 122 Etats qui concrétise l’article 6 du Traité de Non-Prolifération signé par la France.

L’existence de ce traité va imposer à la nouvelle Assemblée Nationale de ratifier ce traité et de bannir des arsenaux français les armes nucléaires et les stratégies suicidaires qui les accompagnent.

Cette question va avoir un retentissement et susciter débat dans tout l’espace public, puisque le traité interdit tous les soutiens, techniques, financiers, logistiques qui participent à l’existence des armes nucléaires. Les élus locaux, administrant les riverains des sites nucléaires militaires devront eux aussi participer au débat, car le traité affirme sans ambigüité, que par leur seule présence, les armes atomiques constituent un risque majeur de catastrophe humanitaire.

Le Mouvement de la Paix, conscient que ce traité marque une rupture historique au sein des relations internationales en offrant l’opportunité de raviver l’esprit de la Charte des Nations Unies pour construire un processus pacifique de sécurité collective, est déterminé à mobiliser l’opinion publique en France pour que le gouvernement respecte ses engagements et ratifie ce traité en choisissant la raison contre l’enfer.

Le Mouvement de la Paix invite ses comités et amis ainsi que la population et toutes les organisations investies dans le combat pour un monde sans armes nucléaires à :

  • Propager et fêter dès à présent cette bonne nouvelle partout en France en particulier à travers des initiatives publiques.
  • Signer la pétition demandant l’arrêt des programmes de modernisation des armes nucléaires pour lesquels il est prévu de doubler les crédits consacrés aux armes nucléaires dans le budget de la France.
    Participer (et/ou initier) partout en France aux marches pour la paix qui auront lieu le samedi 23 septembre à l’appel du collectif en marche pour la paix qui a parmi ses objectifs la mise en œuvre du traité d’interdiction des armes nucléaires et le gel des programmes de modernisation de ces armes.
    Participer aux mobilisations qui auront lieu le Dimanche 7 octobre autour des sites liés aux armes nucléaires en France (Île Longue, Valduc, Istres, Le Barp, etc.) Clic sur logo : 

traite armes nucleaires.JPG

Le Mouvement de la Paix Saint-Ouen, le 7 juillet 2017

Pour le télécharger en PDF : Communiqué de presse TNP 7 juillet 2017

Voir la liste des états qui l’ont adopté : 122 pour, 1 contre, 1 abstention (pdf)