Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2018

LE PAPE DENONCE LE CAPITALISME EFFRENE

 BILLET BANQUE.jpg

© Photo: Pixabay

Le pape François a encouragé la publication d’un livre intitulé « Pouvoir et argent. La justice sociale selon Bergoglio », rapporte L’Osservatore Romano dans son édition de ce 12 avril 2018. En préface à cet ouvrage, le pontife dénonce les excès d’un “capitalisme effréné” que l’Eglise doit dénoncer au nom de “l’espérance réelle” de l’Evangile.
En tant que “composante vitale“ de la société, écrit le pape, l’économie peut contribuer à la dignité des hommes, appelés à “collaborer avec le plan de Dieu”. Toutefois, l’économie mondialisée actuelle est “ambivalente“: si elle a permis à des milliards de personnes de sortir de la pauvreté, elle a aussi un rôle dans l’exploitation excessif des ressources communes, dans l’augmentation des inégalités et la détérioration de la planète.
De nouveaux esclavages... Le pape dénonce.pdf 

 Source : www.cathobel.be/

12/04/2018

INTERVIEW par RCF, DU PERE HERVE GIRAUD, PRELAT DE LA MISSION DE FRANCE ET EVÊQUE DE SENS AUXERRE

L'EGLISE N'EST PAS "EN MARGE DE LA REPUBLIQUE"

GIRAUD.JPG

Cliquez sur la photo pour écouter l'interview

Le père Hervé Giraud, prélat de la Mission de France et évêque de Sens et Auxerre, revient sur la soirée d’échange entre la Conférence des évêques de France et Emmanuel Macron, au Collège des Bernardins.

11/04/2018

MON MACRON SHOW - TEMOIGNAGE CHRETIEN

BERNARDIN MACRON.jpg          

Philippe Clanché 10 Avril 2018

Aux Bernardins, répondant à l’invitation de la Conférence des évêques, Emmanuel Macron réussit son oral haut la main. Restent les travaux pratiques. Comment l’humanisme réaliste est-il humain face à la réalité des réfugiés et au malheur des migrants. Nous y reviendrons plus longuement dans notre lettre. En attendant, voici le récit de notre journaliste Philippe Clanché.

Debout sur ma chaise pendant de longues minutes, j’attends la star. J’observe que le trio des évêques hôtes, le président Pontier et ses vice-présidents Carré et Ulrich, n’en profite guère pour causer avec Gérard Collomb. Un échange avec le ministre de l’Intérieur, sur les migrants par exemple, aurait sans doute cassé l’ambiance dans une soirée de pacification.Suite de l'article ... Mon Macron show.pdf

09/04/2018

CE QUE LES CATHOLIQUES VEULENT DIRE A EMMANUEL MACRON

 MACRON BERNARDINS.JPG

Ce que les catholiques veulent dire à Emmanuel Macron
Par Mikael Corre et Gauthier Vaillant, le 9/4/2018 à 06h00 Source :  LA CROIX

Bioéthique, migrants, laïcité… La réception du président de la République par la Conférence des évêques de France (CEF), au Collège des Bernardins ce soir à Paris, suscite des attentes diverses chez les participants. Tous espèrent une reconnaissance de l’action des catholiques en direction de ... Lire ...La-Croix-Ce-que-les-catholiques-veulent-dire-a-Emmanuel-M...

29/03/2018

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE -EDITO- PAROLES DE MISSION N°13 MARS 2018

favart.JPG

Terminus

Les Romains avaient inventé un dieu nommé Terminus, comme gardien des bornes. Recourir à un tel arbitrage sacré en dit long sur les ardeurs guerrières qui se manifestent aux frontières. Elles n’ont jamais été des lieux de tout repos. L’histoire regorge de guerres et de conflits de voisinage. Clôtures, grilles et barbelés sont censés repousser l’envahisseur. Les murs des prisons doivent isoler ceux qui nuisent à l’ordre public et la sécurité.

Pour autant, l’instauration de frontières met-elle à l’abri des maux que nous redoutons ?

Plus de prisons n’empêchent pas le cycle de la délinquance et de la violence. La peine d’enfermement l’emporte plus souvent sur l’objectif de réhabilitation. Pourquoi la France n’emprunte-t-elle pas les voies alternatives que d’autres pays européens ont mises en œuvre avec plus de succès pour la réinsertion ?

Plus d’obstacles aux frontières et moins de droits pour les migrants vont-ils diminuer la pression migratoire ? Poser la question ainsi ne fait que renforcer l’approche anxiogène, aussi bien pour les citoyens que pour les migrants à l’abois.

L’aspiration qui préside à la modernité, c’est l’affranchissement des frontières, pas son abolition. Il n’y a pas d’espérance de vie sans fluidité des échanges biologiques, sans circulation des biens matériels et des courants spirituels. Terminus veille à la fluidité, il ne l’empêche pas.

Quand une société se crispe sur ses lignes, comme en Mai 68, elle implose. Des attaches réputées indissolubles liées à la terre, à la famille, au travail, à la religion, à l’ordre social étaient devenues des servitudes. Aujourd’hui, c’est la solitude des individus qui fait problème. L’enjeu est repassé du côté des attaches, celui du bien commun, et des liens durables, ceux de la confiance échangée avec autrui

 Arnaud Favart

Vicaire général de la Mission de France

 

16/03/2018

S'ENGAGER, VOUS AVEZ DIT S'ENGAGER !

Débat à partir du livre :

 "Plaidoyer pour un nouvel engagement chrétien"

en présence des co-auteurs du livre Pierre-Louis CHOQUET et Jean-Victor ELIE

et des témoins :

  • Guy AURENCHE (ancien Président CCFD Terre solidaire)
  • Eliette de LAMARTINE (ex chrétiens en grandes écoles)
  • de le JOC
  • des jeunes de la Mission de France

Capture.JPG

Voir le tract ... débat saint merry 19 mars 2018 tract électronique (1).pdf 

14/02/2018

SORTIE DU FILM L'APPARITION

Ce film de Xavier Giannoli, qui sort dans les salles ce mercredi 14 février, avec Vincent Lindon et Galatea Bellugi, questionne la foi à travers l'approche d'un enquêteur.


Critique de Michèle Debidour pour SIGNIS - 14 février 2018 

Dans une mise en scène palpitante de thriller, Xavier Giannoli signe un film qui interroge la foi avec le respect d’un quêteur de l’invisible.

Au retour d’un reportage en Syrie qui a coûté la vie à son ami photographe, Jacques est sollicité par le Vatican pour participer à une enquête canonique sur l’apparition de la Vierge Marie à la jeune Anna dans le Sud-Est de la France…

Dans ses films précédents (A l’origine et Marguerite), Xavier Giannoli s’était déjà intéressé avec succès à des histoires qui sortaient de l’ordinaire. Le titre même du premier avait une connotation biblique si bien qu’on ne s’étonne pas trop du choix de ce scénario dans le registre du religieux surnaturel. Sur un tel sujet les écueils possibles étaient nombreux : caricature de l’administration vaticane, idéalisation hagiographique de la jeune visionnaire moquerie de la foi dans ses manifestations naïves… Giannoli les évite, menant sa barque habilement, aiguillonné par un questionnement dont l’acuité est due à la sincérité de sa quête spirituelle. Lire ... SORTIE DU FILM L.pdf

ARTICLE DE VERONIQUE FAYET, PRESIDENTE DU SECOURS CATHOLIQUE PARUE DANS LE JOURNAL LE MONDE

CALAIS MDF.JPG

 LE MONDE.jpg

Dans une tribune au « Monde », la présidente du Secours catholique, Véronique Fayet, estime qu’à force de nier la réalité à laquelle sont confrontés les migrants à Calais, le ministre de l’intérieur aggrave la situation sur place.
Migrants : « La politique menée à Calais par Gérard Collomb mène au chaos »
Les violents affrontements de ces derniers jours à Calais sont de la responsabilité des passeurs : c’est un fait et c’est inacceptable ! Mais ils sont aussi la conséquence directe de la politique absurde que mène le ministre de l’intérieur. La situation à Calais est complexe, l’analyse en a cependant été faite depuis des années. Plusieurs diagnostics – notamment celui réalisé en 2016 par Jean Aribaud et Jérôme Vignon à la demande de Bernard Cazeneuve, alors ministre de l’intérieur – ont clairement posé quelques données incontournables que toute politique doit prendre en compte si elle veut apporter des solutions réalistes. Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, est malheureusement aveugle et sourd à ce pragmatisme. Lire aussi : Migrants : à Calais, une explosion de violence Premier aveuglement : inspiré par Natacha Bouchart, maire de Calais, M. Collomb vise l’objectif « zéro migrant » à Calais. Autant promettre que demain on rase gratis ! La présence d’exilés à Calais est permanente depuis plus de vingt ans et les faits sont têtus : cela durera aussi longtemps que la France et la Grande-Bretagne effectueront un contrôle des personnes à leur frontière. La présence de migrants à Calais est donc une donnée à prendre en compte, pour y apporter une première réponse pragmatique ... LIRE L'ARTICLE.... Dans une tribune au « Monde », la présidente du Secours catholique, Véronique Fayet, estime ...pdf  

Le Monde du 6 février 2018
Retrouver cet article sur le site de la COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE
http://missiondefrance.fr/

13/02/2018

CCFD - TERRE SOLIDAIRE - CAMPAGNE DE CARÊME 2018

 poster-careme-2018-bd-001.jpg

Depuis 1961, le CCFD-Terre Solidaire est aux côtés de celles et ceux qui luttent quotidiennement contre toutes les causes de la faim. Répondant à l’appel des évêques de France, il organise l’action de solidarité internationale en appelant les chrétiens au partage pendant la période de Carême, notamment lors de la collecte du 5e dimanche. Que ce soit pour un temps en communauté paroissiale ou religieuse, en équipe au sein d’un mouvement ou d’un service d’Église, en catéchèse ou en aumônerie, cette brochure est conçue comme un outil d’accompagnement et de réflexion spirituelle pour cheminer tout au long du Carême. Vous y trouverez 5 parties, correspondant aux 5 dimanches, avec pour chacune, un témoignage d’action ICI en France, un article d’un partenaire du CCFD-Terre Solidaire d’un pays du Sud et deux fiches d’animation, puis des propositions liturgiques pour le mercredi des Cendres et pour le 5e dimanche de Carême. En fin de document, le CCFD-Terre Solidaire vous propose une animation autour d’un poster « Tissons ensemble une Terre Solidaire » pour vous accompagner semaine après semaine dans le temps de Carême. 

LIRE ... brochure_careme2018-page-bd.pdf

01/02/2018

LA FONDATION ABBE PIERRE PUBLIE SON RAPPORT SUR LE MAL LOGEMENT

Si le marché de l’immobilier affiche une bonne santé générale, 4 millions de personnes restent mal logées ou privées de domicile, tandis que 12 millions voient leur situation fragilisée par la crise du logement.


Au-delà de cette dure photographie, la dynamique ne prête pas à l'optimisme. La qualité moyenne des logements continue de s'améliorer, mais la hausse des prix creuse les inégalités résidentielles et bouche l'horizon des ménages des couches populaires. Comme si des centaines de milliers de personnes, en plus d'être mal-logées aujourd'hui, se voyaient assignées à le rester toute leur vie. Le rapport met l'accent cette année sur une des formes de mal-logement les plus difficiles à vivre : le surpeuplement. En déclin sensible pendant des décennies, le surpeuplement connaît une recrudescence inquiétante au cours des dernières années. Avec des conséquences douloureuses avérées pour les ménages qui en sont victimes sur leur santé, leur vie de famille, la réussite scolaire de leurs enfants, la dégradation de leur logement, leur épanouissement général. Un chapitre entier leur donne la parole, pour battre en brèche les tendances à ignorer, relativiser ou banaliser ce phénomène. Refusant de céder au fatalisme, la Fondation Abbé Pierre attache une grande importance aux réponses politiques qu’appelle le mal-logement. Après une année électorale riche en promesses, ce rapport passe au crible les premières décisions du nouveau gouvernement. Si les discours en faveur du « logement d’abord » vont dans la bonne direction, des actes posés depuis six mois sont profondément inquiétants. Coupes aveugles dans les APL, ponction massive sur le secteur Hlm, répression contre les personnes migrantes… Or la mise en œuvre d’une vraie politique de « logement d’abord » ne peut que s’inscrire dans une politique du logement globale plus vertueuse et volontariste, si elle veut avoir une chance d’atteindre son but : l’éradication du sans-abrisme.

Lire ... 23ème rapport sur l'état du mal logement en France 2018