Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2017

DIOCESE DE SAINT DENIS - conference - LA TENTATION DES EXTREMES

Lire en cliquant sur l''image (2'40)

EXTREMES.jpg

13/01/2017

JOURNEE MONDIALE DU MIGRANT ET DU REFUGIE

affiche.jpg


La mobilité humaine n’est pas un phénomène nouveau et l’Église manifeste depuis longtemps un grand intérêt pour les migrants, se préoccupant de leur sort, au travers notamment d’un accompagnement pastoral adapté.

Le phénomène migratoire est indéniablement une réalité complexe, difficile à gérer, mais nous aurions tort d’oublier que celui-ci, avec la grâce de Dieu, est l’Avent « d’un nouveau ciel et d’une nouvelle terre », où nous nous découvrirons frères les uns des autres, enfants d’un même Père.
Le 15 janvier 2017, l’Eglise universelle célèbre la 103ème Journée mondiale du migrant et du réfugié pour laquelle le Pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière :
"Mineurs migrants, vulnérables et sans voix"

PRENONS LE PARTI DE LA SOLIDARITE 15 PROPOSITIONS POUR LES ELECTIONS

CCFD TS.GIFPRENONS LE PARTI DE LA SOLIDARITE.png

15 propositions d'ActionAid-Peuples Solidaires, CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France, Secours Catholique-Caritas France à l’adresse des candidat-e-s en vue des élections présidentielle et législatives de 2017.

Lire ... CCFD 15 propositions pour les elections d.pdf

Clic … Le constat

CLIC … NOS 15 propositions

09/01/2017

DECHAUSSER LE SACRE

favart.pngDéchausser le sacré

On n’entre pas dans un moulin comme on entre dans l’intimité d’une chambre d’un bébé. On ne foule pas un terrain de sport comme on pénètre dans la chambre d’un hôpital. On ne franchit pas le seuil d’une église ou d’une mosquée comme on débarque dans une cour de récréation. Bien que l’accès ne soit pas marqué par une frontière, nous avons appris à nous chausser et nous déchausser selon le territoire. Il y a des circonstances où l’on débarque en conquérant, d’autres où l’on s’avance en hôte respectueux, en invité déférent.

Lire la suite>>>>>>

Arnaud Favart, Vicaire général

Carnets de la Mission de France : La mission n’est pas un vase qu’on remplit mais un feu qu’on allume

 Détail du tableau de la Visitation peint par Ch. de Foucauld à Beni Abbès

cliquez sur le tableau 

 charles de foucault images visitation.jpg

 

« Portez l’Évangile non en le prêchant de bouche mais en le prêchant d’exemple, non en l’annonçant mais en le vivant : sanctifiez le monde, apportez-moi au monde, comme Marie m’a porté à Jean. »

(Retraite à Saint Ephrem, Carême 1898)

FRAGMENTS BALBYNIENS -

 FRAGMENTS BALBYNIENS.jpg

 A 24 ans, Brahim Bentahar vient de remporter le prix « nouvelles écritures » du concours « Filme ton quartier » organisé par France 3. Son court-métrage propose une visite du milieu artistique underground de sa ville natale, Bobigny. Un tremplin pour ce jeune passionné de théâtre ?
Un pic-nic sur la pelouse de la cité. Des enfants qui jouent dans l’eau jaillissant des bouches à incendies. Le palais de justice, et ses voitures de police. Des danseurs de hip-hop sur le bord de l’Ourcq. Des tags sur les murs des tunnels. Un bateau sur le canal. Des hommes en kamis, des femmes au marché. Les images sautent sur le rythme saccadé des morceaux de quatre rappeurs balbyniens. Leur auteur, Brahim Bentahar, 24 ans, a un rêve : faire découvrir au public les facettes de sa ville méconnues du grand public.

Pour voir le court-métrage de Brahim Bentahar sur le site de France 3 "Filme ton quartier" http://www.france3.fr/emissions/filme-ton-quartier/videos...

05/01/2017

LE JOUR SE LEVERA-T-IL CETTE ANNEE ?

MGR PONTIER 1.jpg

 

 

 

 

 Le jour se lèvera-t-il cette année ?

 C’est l’intitulé du message adressé par Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France, pour 2017.

Alors que l’année écoulée a été particulièrement éprouvante, marquée par les attentats et le drame des migrants, l’archevêque de Marseille exhorte à la fraternité, à la prise en compte des plus humbles, pour bâtir une société solidaire.
La France s’apprête à vivre « une année électorale importante et incertaine » affirme-t-il, déplorant que le débat sur l’accueil des réfugiés soit « utilisé, brandi pour entretenir les peurs ». Mgr Pontier, qui observe un certain repli sur soi rappelle que « vivre la fraternité est source de bonheur et de joies profondes »...
Radio Vatican – 28/12/16


On n'a pas des responsabilités pour s'en servir mais pour servir les autres
Mgr Georges Pontier


Le jour se lèvera-t-il en cette année 2017, alors que dans notre pays, le débat sur l’accueil des réfugiés est utilisé, brandi pour entretenir les peurs ? Alors que dans le monde, il y a tant et tant de pays où la situation est terrible pour un grand nombre de femmes, d’enfants, de personnes âgées. Alors que des enfants sont utilisés comme combattants, quand ce n’est pas comme objets de plaisir ou comme proies faciles pour divers trafics.

Lire ... LE JOUR SE LÈVERA VOEUX MGR PONTIER .pdf

30/12/2016

VOEUX 2017 DE LA COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE

 VOEUX CMDF 2017 1.GIF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lire ... VOEUX CMDF 2017.pdf

26/12/2016

JE SUIS DEBORDE , DONC JE SUIS ?

a la reconquete du temps.jpg

En ce temps de Noël, sachons nous aussi, nous arrêter ...

À la reconquête du temps

L'ÉQUIPE DE RÉDACTION
1er décembre 2016 REVUE PROJET.PNG

 

 

L'inventivité humaine ne cesse de nous faire gagner du temps. Pourtant, nous n'avons jamais été aussi débordés. L'impression de vivre intensément peut être grisante. Mais après quoi court-on, au juste ? La période des fêtes est propice à une prise de recul par rapport au tourbillon quotidien, profitez-en !

Lire ... A LA RECONQUÊTE DU TEMPS.pdf

15/12/2016

ALEP, QUI DIRA QU'IL NE SAVAIT PAS ?

CONFERENECE DES EVEQUES DE FRANCE communique de presse.png 

Paris, le 15 décembre 2016
DÉCLARATION DU CONSEIL PERMANENT

ALEP : QUI DIRA QU’IL NE SAVAIT PAS ?


Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France exprime sa très vive inquiétude face à la situation que connait la population d’Alep aujourd’hui ; une situation que connaissent d’autres villes ou pays depuis des mois ou des années.
Alors que la communauté internationale en reste à des déclarations d’indignation, le jeu stratégique des puissances en présence ignore toute dimension humaine. Les personnes sont écrasées sous les bombes, poussées à l’exode, exécutées. Aujourd’hui, elles manquent de tout : la situation humanitaire est terrible.
Avec le pape François, la Conférence des évêques de France appelle « à s’engager de toutes ses forces pour la protection des civils… c’est une obligation impérative et urgente ! ».
Par ailleurs, cette situation nous remet tous, élus, responsables et citoyens, devant nos responsabilités vis-à-vis de l’accueil des migrants et des étrangers. Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur la situation des personnes réfugiées chez nous. Nous devons les accueillir et les accompagner dans la durée. Pour des milliers de personnes, cette situation est souvent indigne, en particulier en Ile-de-France où, sous couvert de les prendre en charge, on se contente de les déplacer de quelques kilomètres.
À l’approche de Noël, nous appelons tous nos concitoyens à ne pas baisser les bras et à se montrer solidaires de ceux qui souffrent, proches et lointains.

Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France
Mgr Georges PONTIER, Archevêque de Marseille, président de la CEF
Mgr Pierre-Marie CARRÉ, Archevêque de Montpellier, vice-président de la CEF
Mgr Pascal DELANNOY, Évêque de Saint-Denis, vice-président de la CEF
Cardinal André VINGT-TROIS, Archevêque de Paris
Mgr Jean-Pierre BATUT, Évêque de Blois
Mgr François FONLUPT, Évêque de Rodez
Mgr Stanislas LALANNE, Évêque de Pontoise,
Mgr Philippe MOUSSET, Évêque de Périgueux
Mgr Benoît RIVIÈRE, Évêque d’Autun
Mgr Pascal WINTZER, Archevêque de Poitiers 

 Lire ALEP, QUI DIRA QU'IL NE SAVAIT PAS.pdf

NOËL, L'ESPERANCE QUI NOUS PERMET DE MARCHER ET ... D'AVANCER !

22 ST DENIS.GIFMessage de Noël 2016

Noël, l’espérance qui nous permet de marcher et… d’avancer !
L’espérance déserterait‐elle notre pays ? Au regard de l’actualité récente, nous pouvons nous poser la question. Ainsi :
‐ Où est l’espérance quand nous fermons nos frontières à ceux qui fuient la misère ou l’horreur de la guerre parce que nous sommes gagnés par la peur ?
‐ Où est l’espérance quand, depuis tant d’années, nous déplaçons les Roms d’un bidonville à l’autre sans développer de solutions pérennes ?
‐ Où est l’espérance quand nous disons aux jeunes et aux moins jeunes que le chômage est inéluctable ?
L’espérance est le moteur qui permet à notre société de relever les défis auxquels elle est confrontée avec la volonté de faire surgir la fraternité, la joie, la vie ! Là où l’espérance fait défaut, il ne peut y avoir que repli sur soi, tristesse et mort !
Chrétiens, nous pouvons être tentés de nous laisser imprégner par la morosité ambiante où il est de bon ton affirmer que rien ne va et qu’il faut se méfier de tous et de tout ! Quelquefois même, par facilité ou sous le poids des épreuves, nous succombons à cette tentation. Que nos coeurs s’ouvrent alors à l’espérance que Dieu offre à tous les hommes en la nuit de Noël : « Je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple. Aujourd’hui, dans la ville de David vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur » (Luc 2, 10‐11).
Cette espérance nous permet de marcher et… d’avancer ! Nous n’ignorons pas les défis de notre pays ou encore les chemins parfois escarpés de la vie quotidienne que sont la famille, le travail, les voisins, le quartier, mais l’espérance offerte par l’Enfant de la crèche nous permet, jour après jour, d’y déployer la force et la vérité de l’Évangile !
À chacun et chacune d’entre vous, à vos familles et communautés chrétiennes, je souhaite un joyeux Noël !


+ Pascal Delannoy
Évêque de Saint‐Denis‐en‐France

LIRE Mgr_Delannoy_Message_Noël_2016.pdf