Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2018

20 JUIN : JOURNEE MONDIALE DU REFUGIE

Des déplacements de populations sans précédent

Des réfugiés kurdes syriens se rendent en Turquie en provenance de Syrie, près de la ville de Kobani. Photo HCR/I. Prickett

Selon le rapport annuel de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, les guerres, les violences et la persécution ont propulsé les déplacements forcés dans le monde vers un nouveau record, avec 68,5 millions de personnes déracinées en 2017, soit une toutes les deux secondes, soit environ la population de la Thaïlande.

Le terme « réfugié » fait référence à toute personne qui, « craignant avec raison d'être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ; ou qui, si elle n'a pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel elle avait sa résidence habituelle à la suite de tells événements, ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner », d'après l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Les réfugiés qui ont fui leurs pays pour échapper au conflit et à la persécution représentent 25,4 millions sur les 68,5 millions de personnes déracinées, soit un accroissement de 2,9 millions par rapport à 2016 et aussi la plus forte augmentation jamais enregistrée par le HCR pour une seule année. Parallèlement, le nombre de demandeurs d’asile qui étaient toujours en attente de l’obtention du statut de réfugié au 31 décembre 2017, a augmenté d’environ 300 000 pour atteindre 3,1 millions. Les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays sont au nombre de 40 millions, soit un peu moins que les 40,3 millions de déplacés internes en 2016.et les pays en développement sont les plus affectés.

Un appel à la solidarité
Dans un monde où chaque jour la violence force des milliers de familles à fuir leur foyer pour survivre, c'est le moment pour la communauté internationale de se montrer solidaire avec les réfugiés.

#Avec Les Réfugiés
Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a donc lancé en juin 2016, la pétition # Avec Les Réfugiés afin d'envoyer un message clair aux gouvernements afin qu'ils coopèrent pour améliorer les conditions de vie des réfugiés.

La pétition demande aux gouvernements d’assurer que :

- chaque enfant réfugié soit scolarisé;
- chaque famille réfugiée puisse vivre en lieu sûr;
- chaque réfugié puisse travailler ou acquérir de nouvelles compétences afin de contribuer à sa communauté.

En cette Journée mondiale des réfugiés, nous rendons hommage à la force, au courage et à la persévérance de millions de réfugiés. C'est aussi l'occasion pour le grand public de montrer son soutien aux familles déracinées.

Signer la pétition!
Affiche promotionnelle de la pétition #AvecLesRéfugiés
Facebook
Twitter
YouTube
Les Nations Unies sur les médias sociaux

Lien : 20 JUIN JOURNEE MONDIALE DU REFUGIE

migrations.JPG

11/05/2018

QUEL MONDE VOULONS-NOUS POUR DEMAIN ?

 &&&&.JPG

Cliquez sur l'affche pour voir la vidéo.

Deux conférences-débats :

1- Des Etats Généraux en 2018, une nouvelle Loi en 2019... de quoi parle-t-on ?, avec Alain CORDIER, ancien vice-président du Comité consultatif national d'éthique (Jeudi 17 mai 2018 à 20h30) /

2- Et l'Eglise catholique, que nous dit-elle ?, avec Françoise NIESSEN, médecin, co-auteure du livre "Repères chrétiens en bioéthique" (Mercredi 6 juin à 20h30) -

Maison diocésaine Guy Deroubaix - 6 avenue Pasteur 93140 Bondy (Bus 105 / 303 : arrêt "Eglise de Bondy" - RER E : arrêt "Bondy")

Source :  : Diocèse de Saint Denis diocese.JPG

06/05/2018

LES CHRETIENS AUX AVANT-POSTES EN MAI 1968

 mai 1968.png

Réunion à l’Institut catholique de Paris, le 24 mai 1968. / Archives Ciric

Pour la première fois, une vaste étude sociologique s’intéresse à la participation massive des chrétiens, et notamment des catholiques, à la mobilisation des « années 68"

Pour combien de jeunes ou moins jeunes chrétiens, prêtres, religieux ou laïcs, Mai 68 fut synonyme de révélation sur les exigences d’une vie authentiquement évangélique, voire de « Pentecôte » pour des fidèles recevant soudain le souffle de l’Esprit et découvrant la force d’une parole libre ?
Cette année encore – mais peut-être pour la dernière fois –, ceux qui l’ont pleinement vécu raconteront la surprise devant un mouvement à la fois espéré et que l’on « n’a pas vu venir », le ras-le-bol devant les excès d’une société de consommation qui paraissait déjà triomphante et l’envie de bâtir un monde meilleur..... LIRE... 
La-Croix-Les-chretiens-aux-avant-postes-en-mai-68.pdf

26/04/2018

LE PAPE FRANCOIS LANCE UN APPEL A LA SAINTETE

 Le pape François lance un appel à la sainteté

PAPE JOIE.JPG
L’Exhortation apostolique « Gaudete et exsultate » ("Soyez dans la joie et l’allégresse", Matthieu 5, 12) a été rendue publique le 9 avril 2018.
Exhortation apostolique du pape François

GAUDETE ET EXSULTATE
Sur l’appel à la sainteté dans le monde actuel

1. « Soyez dans la joie et l’allégresse » (Mt 5, 12), dit Jésus à ceux qui sont persécutés ou humiliés à cause de lui. Le Seigneur demande tout ; et ce qu’il offre est la vraie vie, le bonheur pour lequel nous avons été créés. Il veut que nous soyons saints et il n’attend pas de nous que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance. En réalité, dès les premières pages de la Bible, il y a, sous diverses formes, l’appel à la sainteté. Voici comment le Seigneur le proposait à Abraham : « Marche en ma présence et sois parfait » (Gn 17, 1).

2. Il ne faut pas s’attendre, ici, à un traité sur la sainteté, avec de nombreuses définitions et distinctions qui pourraient enrichir cet important thème, ou avec des analyses qu’on pourrait faire concernant les moyens de sanctification. Mon humble objectif, c’est de faire résonner une fois de plus l’appel à la sainteté, en essayant de l’insérer dans le contexte actuel, avec ses risques, ses défis et ses opportunités. En effet, le Seigneur a élu chacun d’entre nous pour que nous soyons « saints et immaculés en sa présence, dans l’amour » (Ep 1, 4).

(...) Télécharger le texte complet

09/04/2018

CE QUE LES CATHOLIQUES VEULENT DIRE A EMMANUEL MACRON

 MACRON BERNARDINS.JPG

Ce que les catholiques veulent dire à Emmanuel Macron
Par Mikael Corre et Gauthier Vaillant, le 9/4/2018 à 06h00 Source :  LA CROIX

Bioéthique, migrants, laïcité… La réception du président de la République par la Conférence des évêques de France (CEF), au Collège des Bernardins ce soir à Paris, suscite des attentes diverses chez les participants. Tous espèrent une reconnaissance de l’action des catholiques en direction de ... Lire ...La-Croix-Ce-que-les-catholiques-veulent-dire-a-Emmanuel-M...

28/01/2018

VOEUX DU PASTEUR CLAVAIROLY DE LA FEDERATION PROTESTANTE DE FRANCE

FPF.jpg

Fédération protestante de France,

Le 24 janvier 2018, allocution du pasteur Clavairoly à Paris l’occasion des vœux de la FPF 

Le pasteur Clavairoly interpelle le premier ministre : “entendez ceux qui sont sur le terrain !”

La Croix , le 26/01/2018 à 13h14

Au soir du 24 janvier 2018, le pasteur François Clavairoly adressait les vœux de la Fédération protestante de France aux invités présents, dont M. Édouard Philippe, premier ministre. Dans une première partie, François Clavairoly est revenu sur l’année 2017, riche des échanges autour des 500 ans de la Réforme, occasion pour lui de préciser le rôle et le profil des protestants : « Le protestantisme est comme sentinelle et vigie ». « La religion (…) annonce que l’humain est précieux et qu’il faut le respecter et l’aimer », et la Bible en est un immense récit. « Être protestant, c’est être citoyen protestant, c’est être responsable et solidaire avec d’autres, dans la cité » a-t-il poursuivi. Dans sa seconde partie, il a évoqué le combat de Martin Luther King, précisant que « la lutte pour les droits de l’homme n’a pas de frontière. (…) Hier et ailleurs, comme aujourd’hui et ici, ces droits sont nos jalons, nos bornes, et les limites de ce que nous croyons être nécessaire pour préserver l’humain ». Ainsi, sur le terrain, a précisé M. Clavairoly, « la grande exclusion, la pauvreté, le handicap, toutes choses qui mobilisent nos professionnels et nos bénévoles, en partenariat avec les pouvoirs publics, sont notre lot quotidien ». Et d’ajouter combien la qualité de ce travail est mise à mal, que souffrance et colère sont vécues par eux. S’adressant directement au premier ministre il a précisé : « Ici, la parole politique du gouvernement que vous dirigez est mise à l’épreuve. Sa crédibilité aussi. Et la distorsion entre cette parole et la pratique, cet écart, certes inévitable, entre ce qui est annoncé et ce qui est mis en œuvre, interroge », lui demandant d’entendre ce que disent ces associations. Il a terminé son propos en formulant trois vœux : cohésion et confiance, fraternité, engagement de la FP. LIRE... La-Croix-Aux-voeux-de-la-FPF-le-pasteur-Clavairoly-interpelle-le-premier-ministre-entendez-ceux-qui-sont-sur-le-terrain.pdf

20/01/2018

PRIERE DE LA SEMAINE POUR L'UNITE DES CHRETIENS

SUC.jpg

Puisse chaque Église reconnaître aujourd’hui le mal qu’elle a fait à d’autres chrétiens et en demander humblement pardon, et puisse-t-elle entendre la même demande que d’autres chrétiens lui adressent et, à son tour, leur accorder son pardon.

Agissant ainsi, nous te demanderons de pardonner toi-même nos propres offenses.

Donne-nous le courage de travailler à la réconciliation de nos Églises pour qu’elles témoignent ensemble de ton nom. Donne-nous d’être ainsi, pour le monde lui-même, signes de compassion, de miséricorde et d’unité.

Donne-nous d’être, au milieu de ce monde, des artisans de paix.

Premier jour : Vous étiez étrangers en Egypte
Tu aimeras l’émigré comme toi-même
Le Seigneur protège les immigrés
Certains, sans le savoir, ont accueilli des anges
J’étais un étranger et vous m’avez recueilli

Dieu éternel, tu n’appartiens à aucune culture ni à aucun pays mais tu es le Seigneur de tous et tu nous demandes d’accueillir l’étranger au milieu de nous. Par ton esprit, aide-nous à vivre en frères et sœurs, à accueillir chacun en ton nom et à vivre dans la justice de ton royaume. Amen.

Deuxième jour : Non plus comme esclave
Dieu créa l’homme à son image
pourquoi, seigneur, rester éloigné?
Non plus comme un esclave
La parabole du bon Samaritain

Dieu de toute grâce, approche-toi de ceux qui sont victimes de l’avilissement et de l’esclavage, montre-leur que tu vois leur détresse et entends leur cri. Fais que ton Église travaille pour que vienne le jour où plus aucune personne ne sera exploitée et où tous seront libres de vivre dans la dignité et la paix. Amen.

Troisième jour : Un temple de l'Esprit Saint
Dieu libère ceux qui sont esclaves
Seigneur, nous cherchons ta face
Glorifiez donc Dieu par votre corps
Malheureux l’homme par qui la chute arrive !

Par ta grâce, ô Dieu, rétablis-nous dans notre esprit et dans notre corps. Fais naître en nous un cœur pur et un esprit sincère pour que nous glorifions ton Nom. Fais que les Églises s’unissent pour la sanctification de ton peuple, par Jésus-Christ dans l’unité du Saint-Esprit. Amen.

Quatrième jour : Espérance et guérison
Il y aura une paix sans fin
Recherche la paix et poursuis-la
Dieu essuiera toute larme de leurs yeux
Je vous laisse la paix

Dieu de réconfort et d’espérance, ta résurrection a vaincu la violence de la croix. Parce que nous sommes ton peuple, fais que nous devenions le signe tangible que la violence du monde sera un jour surmontée. Nous t’en prions, au nom de notre Seigneur ressuscité. Amen.

Cinquième jour : Des appels désespérés
Le Seigneur vous porte
Le Seigneur est l’appui de tous ceux qui tombent
Le riche passera comme fleur des prés
Jésus, Fils de David, aie pitié de moi !

Dieu très aimant, tu aides ceux qui sont pauvres à se relever et tu les rétablis dans leur dignité. Entends les appels des plus démunis dans le monde d’aujourd’hui ; redonne-leur l’espérance. Fais de nous un peuple un. Nous t’en prions au nom de Jésus. Amen.

Sixième jour : Que chacun regarde aux autres
Exultons, jubilons, puisqu’il nous sauve
Rendez justice au malheureux et à l’indigent
Que chacun regarde aux autres
Gardez-vous de toute avidité

Dieu tout-puissant, donne courage et force à ton Église pour que sans cesse elle proclame la justice dans les situations d’oppression. Alors que nous célébrons notre unité en Christ, fais que ton Esprit Saint nous soutienne quand nous nous engageons ensemble auprès des autres. Amen.

Septième jour : Bâtir une famille
La naissance de Moïse
Si le Seigneur ne bâtit la maison…
Moïse caché par ses parents à cause de sa beauté
Joseph se leva et prit avec lui l’enfant et sa mère

Dieu de toute grâce, tu nous as envoyé ton Fils en le faisant naître dans une famille ordinaire dont les ancêtres étaient à la fois fidèles et pécheurs. Nous te demandons de bénir toutes les familles, foyers et communautés. Nous prions pour l’unité de la famille chrétienne afin que le monde croie. Amen.

Huitième jour : Il rassemblera les exilés
Ephraïm ne jalousera plus Juda
Rassemble-nous du milieu des nations
Il a détruit le mur de séparation
J’ai été glorifié en eux

Seigneur, nous te demandons humblement que, par ta grâce, les Églises du monde entier deviennent des instruments de ta paix. Par leur action commune au milieu des hommes divisés que ton nom soit sanctifié et glorifié. Amen.

08/12/2017

14 ORGANISATIONS CATHOLIQUES APPELLENT A UN MONDE SANS ARME NUCLEAIRE

LA CROIX.JPG

 

Le 10 décembre, le prix Nobel de la Paix 2017 sera remis au mouvement ICAN (Campagne internationale contre les armes nucléaires). Il récompense le travail mené par la société civile auprès des Etats qui a permis la signature à l’ONU, le 7 juillet dernier, d’un Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) par 122 pays. 

Le TIAN ouvre le chemin vers l’abolition mondiale de ces armes de destruction massive. Leur utilisation qui tendrait « indistinctement à la destruction de villes entières ou de vastes régions avec leurs habitants est un crime contre Dieu et contre l’homme lui-même, qui doit être condamné fermement et sans hésitation. » (Gaudium et Spes 80-4). Pourtant aucun des neuf Etats dotés de l’arme nucléaire (USA, Russie, France, Grande-Bretagne, Chine, Inde, Pakistan, Israël et Corée du Nord) ne semble, à ce jour, prêt à ratifier ce traité.

Lire ... Quatorze organisations catholiques appellent à un monde sans arme nucléaire - LA CROIX.pdf

ACE, ACMSS, CERAS, La COMMUNAUTÉ Mission de France, CMR, CITES du Secours catholique, CONFRONTATIONS, CHRÉTIENS dans l’ENSEIGNEMENT PUBLIC, FONDACIO, JEC, JOC, MRJC, PAX CHRISTI, VOIR ENSEMBLE.

02/12/2017

UN POLICIER A BESOIN DE SOUTIEN

PND.JPGdenis chautard.jpg

 Le P. Denis Chautard, prêtre de la Mission de France, est aumônier de la Préfecture de Police de Paris et de la communauté Police et Humanisme d’Île-de-France. Il est prêtre du diocèse d’Évreux (Eure).

Le P.Denis Chautard prendra ses fonctions d’aumônier catholique de la Préfecture de Police de Paris au 1er janvier 2018. Il nous explique sa mission, alors que les suicides au sein des forces de l’ordre ont augmenté en 2017.

Laurence Faure Paris Notre Dame – Comment devient-on aumônier de la police de Paris ?

P. Denis Chautard – Je viens d’être nommé à la Préfecture de Police de Paris (PPP) après avoir pris la charge, il y a un peu plus d’un an,  de la section Île-de- France de Police et humanisme, la communauté chrétienne des policiers en France. Je  mènerai donc ces deux missions simultanément. Prêtre de la Mission de France depuis quarante ans, j’ai été fonctionnaire de l’Éducation nationale de 1992 jusqu’à ma retraite, en 2014. Je suis donc un familier de « l’immersion » en milieu laïc.
Mon futur ministère à la PPP recouvrira la capitale, mais aussi les départements du Val-de-Marne, des Hauts-de-Seine et de la Seine- Saint-Denis, ce qui représente plus de 21 000 policiers. Une affichette est actuellement placardée dans tous les commissariats pour signaler mon arrivée. Mon numéro de portable y est indiqué pour que je puisse être joignable à tout moment. Lors des attentats du Bataclan, mon prédécesseur, le P. Noël Choux, avait été sollicité par le commissariat du 11e arrondissement et y avait reçu des policiers très perturbés par les événements.

Lire la suite ... Un policier a besoin de soutien.pdf
P. N.-D.

DES AUMÔNIERS POUR AIDER LES PRISONNIERS

eglise c e france.JPGjf penhouet.jpg

Le Père Jean-François Penhouet, est prêtre de la Mission de France, aumônier national des prisons et aumônier de la maison d’arrêt de Fleury-Merogis (Essonne). Il organisait une session de formation pour les 85 nouveaux aumôniers.

Vous interveniez la semaine dernière avec Véronique Margron, théologienne et dominicaine sur le thème : « Les enjeux de l’aumônerie de prison, les enjeux théologiques et spirituels de la présence d’aumôniers de prison ».
Pourquoi ce thème ? L’enjeu de la session est de soulever des questions : Pourquoi être aumônier de prison ? Quel sens donner à la mission d’aumônier ? Dans quel cadre laïc s’inscrivent nos interventions ? Quelles dimensions théologiques peut-on donner à la présence de l’Église en prison notamment à travers les notions de culpabilité, de fautes ou du pêché. Enfin, nous donnons des clés de compréhension sur le fonctionnement carcéral et celui de l’administration pénitentiaire. Lire ... Des aumôniers pour aider les prisonniers.pdf

_____________

Trois questions… Au Père Jean-François Penhouet, aumônier de prison à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne).
Comment êtes-vous devenu aumônier de prison ?
Je suis prêtre de la Mission de France. En 2008, je n’étais rattaché à aucune paroisse. Je travaillais à mi-temps aux Apprentis d’Auteuil à Marcoussis (Essonne). Quand mon contrat (CDD) s’est terminé, j’ai intégré l’aumônerie des prisons de Fleury-Mérogis, une prison avec plus de 4000 personnes détenues.
Sentiez-vous une vocation ?
Je suis devenu aumônier de prison un peu par hasard. À mon arrivée dans l’Essonne, on m’a demandé d’aller célébrer la messe une fois par mois à la maison d’arrêt des femmes. L’aumônerie des prisons recrutait. J’étais disponible et le travail m’intéressait. Je pensais réaliser cette activité plus tard dans ma vie. Monseigneur Michel Dubost, évêque d’Évry-Corbeil-Essonnes (NDLR évêque émérite depuis septembre 2017) m’a nommé en 2008 aumônier de la maison d’arrêt de Fleury-Merogis. Je continuerai encore cette mission pendant deux ans. Si je poursuis un second mandat, j’aurais dépassé treize ans dans l’aumônerie. Or, la mission ne nous permet pas d’aller au-delà de douze ans. Certes, une dérogation peut être accordée dans le cadre d’une mission nationale mais il est bon d’exercer d’autres fonctions et de laisser la place à d’autres. C’est une mission attachante mais il ne faut pas s’y installer trop longtemps.
Qu’est-ce que ça vous apporte d’aider les détenu(e)s?
Je rencontre des personnes que je n’aurais jamais croisées autrement. Je découvre que le Christ me précède chez les détenus même chez ceux qui souffrent de graves blessures intérieures, qui ont commis des actes monstrueux ou qui n’ont jamais entendu parler du Christ. C’est une chance de pouvoir le mesurer à chaque rencontre.