Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2017

ENTRETIEN AVEC LE PAPE FRANÇOIS

 POLITIQUE ET SOCIETE

PAPE FR ET WOLTON.JPG

Politique et société, c’est le titre d’un ouvrage inédit qui paraît le 6 septembre 2017 aux éditions de l’Observatoire.
Il s’agit d’un dialogue entre le pape François et le chercheur Dominique Wolton, spécialiste de la communication, fondateur et directeur de la revue internationale Hermès (CNRS Editions).
Pendant un an, le Saint-Père a accordé douze entretiens à Dominique Wolton.
Au fil des 400 pages, le pape s’exprime sur de grands thèmes, très variés : la paix et la guerre, la politique et la religion, la mondialisation, la laïcité, l’Europe, les migrants, l’écologie ou encore le dialogue interreligieux.
Le pape François aborde également des thèmes plus personnels comme ses joies, ses difficultés, son sentiment de liberté, son rejet de l’hypocrisie et le rôle des femmes dans sa vie.
Plus d'informations sur le site de Radio Vatican.

01/09/2017

REFUGIES : UNE CONVENTION VAUT MIEUX QUE DEUX TU L'AURAS

REFUGIES.png

François Gemenne       projet.png
CHERCHEUR
13 juin 2017

 


SOMMAIRE DE L'ARTICLE :

  • Réfugiés : naissance d’une catégorie
  • Une dichotomie inopérante
  • Boîte de Pandore

On aurait d’un côté les réfugiés, fuyant la guerre, de l’autre des migrants venus chercher fortune ? La distinction, née après-guerre, ne résiste pas à l’analyse, d’autant qu’aux motifs politiques et économiques se conjuguent désormais les facteurs environnementaux. Mais il est urgent de n’y rien changer : sur elle, repose le droit international.

Le besoin de simplification conduit à vouloir faire entrer les choses dans des catégories bien définies. Les distinctions sont nécessaires pour penser les migrations et pour organiser les politiques, mais elles sont souvent mal comprises : on tente de superposer des catégories juridiques avec des catégories empiriques ; on continue à employer toute une série de catégories profondément inadaptées aux migrations actuelles.
Aussi vais-je ajouter un peu de confusion à ces flous catégoriels, en montrant en quoi les déplacements liés aux dégradations de l’environnement interrogent les catégories autour desquelles se sont organisées notre pensée sur les migrations mais aussi nos politiques d’asile et d’immigration. Lire ...REVUE PROJET Une convention vaut mieux que deux tu l'auras.pdf

18/08/2017

AUTREMENT DIT : OPINION - PIERRE DHARREVILLE, UN DRÔLE DE PAROISSIEN A L'ASSEMBLEE NATIONALE

83172_pierre-darrheville.jpg

Pierre DHARREVILLE a hésité à enlever la boucle à son oreille gauche. Mais c’est Véronique, son épouse, qui la lui a offerte, et c’est aussi une part de son identité depuis qu’il a 20 ans. « Un choix esthétique », plaide le quadragénaire. Alors, pour la photographie sur son badge à l’Assemblée, il la porte. Il a décidé qu’il ne l’ôtera pas non plus dans l’Hémicycle. Ce matin caniculaire, à la terrasse du café Le Bourbon, le tout jeune élu de Martigues croise le député LR, Thierry Solère, quelques frontistes comme Gilbert Collard et Sébastien Chenu, de nombreux attachés parlementaires en quête d’un poste. Il porte un costume-cravate, comme il se doit, est affublé d’une mallette pleine de documents. Mais il ne ressemble à aucun autre. Musicien, écrivain, journaliste, il a travaillé à L’Humanité, où il a assuré le suivi de Lionel Jospin lorsqu’il était Premier ministre au début des années 2000, œuvré à la relance du ...

lire l'article..  http://www.lavie.fr/actualite/portraits/pierre-dharreville-un-drole-de-paroissien-a-l-assemblee-27-06-2017-83172_63.phhp

SOURCE : www.lavie.fr

21/06/2017

LES CHRETIENS DE PALESTINE APPELLENT A AMPLIFIER LA CAMPAGNE DE BOYCOOT CONTRE ISRAËL

  CAPJPO.JPGl

bethle_em_dessins_soldat_vierge_marie-b8aa3.jpg

 Tandis que nous nous rencontrons ce mois-ci à Béthléem, en Palestine occupée, nous continuons à souffrir de 100 ans d’injustice et d’oppression qui ont commencé avec la Déclaration Balfour, qui se sont intensifiés avec la Nakba et les réfugiés, suivis par l’occupation de La Cisjordanie, dont Jérusalem est, et Gaza. Nous subissons la fragmentation de notre peuple et de notre terre par le biais de politiques d’isolement et de confiscation, la construction de colonies réservées au Juifs et le Mur de l’Apartheid" (...)

"Cent ans plus tard, avec des milliers de vies perdues, des villes et des villages rasés de la surface de la terre — mais pas de nos mémoires — des millions de réfugiés, des milliers de maisons démolies, l’emprisonnement massif des Palestiniens, notre Nakba se poursuit.

Lire... Les Chrétiens de Palestine appellent à amplifier la campagne de boycott contre Israel.pdf

RAPPORT SUR LES INEGALITES EN FRANCE

EGALITE DES CHANCES.JPGL’Observatoire des inégalités est un organisme associatif indépendant qui se réfère, pour mettre au point ses rapports, aux meilleures sources sur les inégalités dans tous les domaines, avec l’appui d’un grand nombre de chercheurs. Le Rapport sur les inégalités en France qui vient de paraître (176 pages, 8,50 euros – www.inegalites.fr) est le deuxième, après celui de 2015.

Une caractéristique de ce travail collectif est la rigueur, loin aussi bien d’un certain optimisme officiel des politiques au pouvoir que des discours catastrophistes sur « l’explosion » des inégalités. Il n’y a d’ailleurs pas besoin d’en rajouter pour être inquiet sur l’évolution de la santé sociale de la France.

     Lire ... RAPPORT SUR LES INEGALITES EN FRANCE 2017 TEMOIGNAGE CHRETIEN.pdf

26/05/2017

NICOLAS HULOT : "L'INEGALITE EST UNE MENACE POUR LA PROSPERITE DE TOUS "

projet.GIF

Pourquoi un ministère de la Transition écologique et solidaire ? La réponse est tout entière dans cette intervention de celui qui n'était pas encore ministre d'Etat, le 17 février dernier au colloque organisé à l'initiative de la Revue Projet.

Pourquoi son engagement pour l’écologie passe par la lutte contre les inégalités ? Nicolas Hulot intervient lors de la table-ronde d'ouverture du colloque Réduire les inégalités : une exigence écologique et sociale. Il y présente sa vision de l’écologie, « une forme de radicalité en humanité », et nous invite à un combat global pour la dignité humaine et la justice sociale.
Nous sommes le jeudi 16 février 2017 au Conseil économique, social et environnemental, à Paris. L’amphithéâtre est plein à craquer pour l’ouverture du colloque « Réduire les inégalités, une exigence écologique et sociale », organisé à l’initiative de quinze associations sous l’impulsion de la Revue Projet. L’alliance est pionnière entre des mouvements aux trajectoires, aux raisons sociales, aux sensibilités si différentes. Ensemble, ils entendent signifier que défis écologiques et sociaux ne peuvent plus être traités que conjointement.
Après l’ouverture de l'événement par Hubert Reeves, qui resitue l’enjeu dans l’histoire cosmique, le silence est quasi religieux pour écouter Nicolas Hulot.

Voir la vidéo … https://www.youtube.com/watch?v=xOLNH8O2U4E

NICOLAS HULOT.JPG

 

20/05/2017

QU'EST-CE QUE LE MACRONISME ?

LA VIE logo.png

  ÉDITORIAL

JEAN-PIERRE DENIS, DIRECTEUR DE LA RÉDACTION publié le 16/05/2017

MACRON.jpgPhoto © Xavier POPY-POOL/SIPA


Si l’on en juge par ses premiers pas, le nouveau président semble à l’aise dans ses fonctions, maîtrisant gestes, choix, paroles. C’est encore bien peu si l’on attend beaucoup. Si l’on persiste à penser que tout n’est pas « com », il faudra bien voir, sur le fond, de quelles premières mesures le nouveau pouvoir réellement accouche, et comment il s’y prend. Mais c’est déjà beaucoup si l’on attend au moins ce peu d’un chef d’État : qu’il habite avec sobriété et distance la dignité d’une monarchie élective. Relativement aux deux qui précèdent, la nouvelle présidence a le mérite de commencer droit.

Lire.. LA VIE - LE MACRONISME.pdf    

04/05/2017

MESSAGE DU 1ER MAI 2017 - UN TRAVAIL POUR TOUS - MGR HERVE GIRAUD, PRELAT DE LA MISSION DE FRANCE

   logo mdf.JPG

                                                              mdf travail.JPG  

+ Hervé GIRAUD – prélat de la Mission de France

Le 1er mai est la « fête du travail »… et pourtant elle n’est pas la fête de ceux qui n’en ont pas, qui y souffrent ou dont le salaire ne suffit pas à nourrir les leurs. Le chômage empêche de vivre et de faire vivre. Comme l’écrivait le P. Joseph Wresinski : « Ce qui rend libre, ce n’est pas le travail, mais c’est la dignité qu’il confère. » Alors comment faire de cette fête… une fête, surtout dans le contexte social, politique, syndical et mondial ? Comment nous engager pour un monde où le travail épanouira, fera vivre, reliera et même enthousiasmera ? Derrière les chiffres des chômages, de véritables traumatismes naissent de centaines de suppressions d’emplois ou, d’une manière plus insidieuse, lorsque pour la 18ème fois on refuse un simple stage à un jeune, lorsqu’on impose des temps partiels avec des salaires injustes ou quand on supprime des moyens de santé dans des zones rurales, où il faudrait précisément plus de prévention et de moyens. Il s’agit surtout de penser aux personnes, aux familles qui s’enfoncent dans des difficultés quotidiennes : le chômage de longue durée déshumanise. On voit aussi ce que produit l’absence ou la précarité du travail, surtout chez les jeunes. Personne ne peut se satisfaire de cette situation. Personne ne peut la déplorer sans essayer d’y porter remède. Une économie libérale débridée montre ses propres limites, surtout quand on pense à nos frères et sœurs de Chine, des Philippines, d’Algérie ou de Guyane pour ne citer que ceux qui nous sont déjà proches par la mission.

1. Un travail pour tous ... Lire ... Message du 1er. mai 2017 Mgr HERVE GIRAUD prélat de la MISSION DE FRANCE.pdf

01/05/2017

OPINIONS - NOUS SOMMES CATHOLIQUES ET AU SECOND TOUR NOUS VOTERONS MACRON

SAINT MERRI PHOTO.jpg

Face au danger d’un vote Front National, la communauté catholique de Saint-Merry appelle à voter Emmanuel Macron. Cette paroisse nichée en plein coeur du IVe arrondissement, est la seule à oser s'engager depuis les résultats du premier tour. La messe de ce dimanche contrastait par rapport au silence gêné de l’Eglise pour le second tour. Le prêtre a sans équivoque exhorté ses fidèles à faire barrage au FN en votant Macron.
« Un chrétien ne peut pas voter pour le front National, c’est incompatible » annonce Jesus Asurmendi, professeur honoraire à l’institut catholique de Paris, lors de son homélie.
Alors que les chants liturgiques résonnent dans l'église, des tracts sont distribués à l’extérieur de l’édifice. Les écrits, signés du centre pastorale de Saint Merry mentionnent un engagement pour la présidentielle :"Nous sommes catholiques et au second tour nous voterons Macron". Daniel DUIGOU, l'un des curés de la paroisse, estime que "la situation est suffisamment grave".

Si les paroissiens ne sont pas surpris c'est qu'ils fréquentent une église à part. Elle est ouverte aux homosexuels, accueille des migrants et des sans-abris. 
Si certains fidèles ont été dérangés par cet appel, la très grande majorité a approuvé. Notre déclaration ci-dessous et en pièce jointe :  Lire ... Déclaration Centre Pastoral Saint-Merr

Reportage de Virgine Delahautemaison et de Mustapha Tafnil sur France 3 (clic sur photo)

paroisses st merry reportage.JPG

 

25/04/2017

VOTER AVEC SON PANIER

FAVART A..jpg

22 MDF.GIF

C’est bien connu, le monde politique est un panier de crabes et les élections un piège à frustrations. Voter pour qui, voter pour quoi ? Lequel d’entre nous n’a pas été interpellé par un voisin, un copain ou un concitoyen, sur l’improbable conviction avec laquelle il glissera le bulletin dans l’urne présidentielle. Voter utile, voter contre, voter blanc, les solutions ne sont pas légions.

Les élections sont devenues un match, les matchs ont muté en spectacle et les spectacles en performance dont on se félicite du caractère éphémère. Ephémère, voilà le mot ! Celui qui résume l’absence de lendemain, et donc l’obsolescence programmée de tout projet et de toute promesse !

Alors voter avec son panier, qu’est-ce à dire ?

Nous sommes gouvernés par des comportements alimentaires savamment étudiés par les circuits de distribution. Nous sommes gouvernés par des goûts assimilés dès notre tendre jeunesse et savamment mis au point par quelques laboratoires industriels, qui décident par ailleurs de la meilleure façon de produire poulets, veaux, vaches, cochons nourris à des végétaux globetrotters. Puisque nous mangeons tous les jours, consommons là où on ne nous attend pas. Ne soyons pas gouvernés par là où on nous emballe. Un panier n’a rien d’éphémère, même dans l’univers numérique ! C’est un emballage qui n’ira pas grossir le misérable continent plastique à la dérive sur les océans.

Merci à tous ceux qui ont témoigné dans ce numéro (Paroles de Mission n°9) de leur panier rempli de bien d’autres manières de commercer ensemble. Ils ont le bon goût de redonner l’appétit d’être acteur de relations plus citoyennes. Ils nous appellent à voter avec les pieds et les mains, là où on peut être acteur d’un mode de vie moins générateur de déchets et de gâchis humains.

Tout est dans l’assiette parce que tout est lié. 

Arnaud Favart, Vicaire général de la Mission de France

PAROLES DE MISSION N°9.JPGAbonnement site MDF - 5 n° = 22€