Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2018

ARTICLE DE VERONIQUE FAYET, PRESIDENTE DU SECOURS CATHOLIQUE PARUE DANS LE JOURNAL LE MONDE

CALAIS MDF.JPG

 LE MONDE.jpg

Dans une tribune au « Monde », la présidente du Secours catholique, Véronique Fayet, estime qu’à force de nier la réalité à laquelle sont confrontés les migrants à Calais, le ministre de l’intérieur aggrave la situation sur place.
Migrants : « La politique menée à Calais par Gérard Collomb mène au chaos »
Les violents affrontements de ces derniers jours à Calais sont de la responsabilité des passeurs : c’est un fait et c’est inacceptable ! Mais ils sont aussi la conséquence directe de la politique absurde que mène le ministre de l’intérieur. La situation à Calais est complexe, l’analyse en a cependant été faite depuis des années. Plusieurs diagnostics – notamment celui réalisé en 2016 par Jean Aribaud et Jérôme Vignon à la demande de Bernard Cazeneuve, alors ministre de l’intérieur – ont clairement posé quelques données incontournables que toute politique doit prendre en compte si elle veut apporter des solutions réalistes. Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, est malheureusement aveugle et sourd à ce pragmatisme. Lire aussi : Migrants : à Calais, une explosion de violence Premier aveuglement : inspiré par Natacha Bouchart, maire de Calais, M. Collomb vise l’objectif « zéro migrant » à Calais. Autant promettre que demain on rase gratis ! La présence d’exilés à Calais est permanente depuis plus de vingt ans et les faits sont têtus : cela durera aussi longtemps que la France et la Grande-Bretagne effectueront un contrôle des personnes à leur frontière. La présence de migrants à Calais est donc une donnée à prendre en compte, pour y apporter une première réponse pragmatique ... LIRE L'ARTICLE.... Dans une tribune au « Monde », la présidente du Secours catholique, Véronique Fayet, estime ...pdf  

Le Monde du 6 février 2018
Retrouver cet article sur le site de la COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE
http://missiondefrance.fr/

30/01/2018

UNE VIE A LA RENCONTRE DE L’AUTRE

Jean-Jacques-Perennes2.jpg

texte du père Pérennès, op, sur Mgr Claverie et les martyrs d’Algérie
27 janvier 2018, La Croix , le 29/01/2018 à 14h53

Père Jean-Jacques PERENNES, op, directeur de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem (*)
Le 27 janvier 2018, le père Jean-Jacques Pérennès (op) a eu la gentillesse de faire parvenir à La Documentation catholique son texte intitulé « Pierre Claverie, une béatification riche de sens ». « Le pape François a décidé de béatifier “Mgr Pierre Claverie et ses dix-huit compagnons”, victimes de la violence en Algérie à la fin des années 1990, écrit-il en quelques lignes de présentation. Pierre Claverie, assassiné le 1er août 1996, a été la dernière des dix-neuf victimes de l’Église d’Algérie, mortes durant la décennie noire qui a coûté la vie à plus de 150 000 Algériens. Cette béatification revêt un sens puissant. » Dans son texte, construit en cinq parties et suivi d’une courte biographie de Mgr Claverie ainsi que d’une bibliographie, le père Pérennès souligne particulièrement que « c’est le témoignage d’amour pour le Christ, pour l’Église et pour le peuple algérien » que les béatifiés ont donné « que l’Église veut reconnaître, célébrer en les donnant en exemples à l’Église universelle où tous ceux qui sont en chemin ont besoin de figures qui leur montrent la route ».

UNE VIE A LA RENCONTRE DE L’AUTRE
Pierre Claverie est quelqu’un qui a passé sa vie d’homme à tenter de rencontrer l’autre qu’il avait ignoré toute sa jeunesse. « Nous n’étions pas racistes, seulement indifférents, ignorant la majorité des habitants de ce pays… J’ai pu vivre vingt ans dans ce que j’appelle maintenant une “bulle coloniale”, sans même voir les autres », écrit-il avec lucidité évoquant sa jeunesse dans l’Algérie coloniale où il était né. Toute sa vie a été consacrée à rattraper cette première rencontre ratée, toute sa vie a été habitée par une véritable « passion de l’autre ». Dans l’univers cosmopolite et mondialisé qui est désormais le nôtre, ce défi de la rencontre est plus actuel que jamais. Alors que la mondialisation de l’économie et les réseaux sociaux ont rapproché les hommes, des identités meurtrières refont surface, des barrières se dressent à nouveau entre les peuples, semblant faire reculer les progrès de l’après-guerre (Onu, Europe, etc.). Pierre Claverie nous redit le bonheur qu’il peut y avoir dans la rencontre de l’autre, différent. C’est un message puissant pour des pays tentés par le repli, alors que les migrants frappent à leurs portes.LIRE ...  Une béatification riche de sens.pdf

20/01/2018

UNE PLACE SUR CETTE TERRE

tc.png

Christine PEDOTTI  18.1.2018

Des hommes, des femmes, des enfants quittent leur pays. Ils partent en hâte, avec peu ou rien : un sac, quelques effets personnels, un peu d’argent, un téléphone. Ils fuient la guerre, les menaces, la misère, la mort. Derrière eux, des parents, des amis, une histoire, une culture, une terre, dont ils savent qu’ils ne les retrouveront peut-être jamais. Leur périple est une suite d’épreuves : inconfort, faim, soif, peur, voire violence, viol, séquestration. Enfin, ils réussissent à poser les pieds et leur maigre barda dans un pays où les êtres humains sont des personnes munies de droits, même si elles n’ont pas de titre pour y séjourner ; un pays où il y a des juges, des avocats, des tribunaux, des hôpitaux, des médecins.
Pourtant, dans ce pays, ils vont se heurter à des murs... Lire ... Une Place Sur Cette Terre.pdf

15/01/2018

L'HISTOIRE DU MONDE EST FAITE DE MIGRATIONS

REVUE PROJET.JPGL’histoire du monde est faite de migrations. Les hommes ont toujours changé de place quand les ressources locales ont fait défaut.

 Par Michel Griffon, CHERCHEUR 11 janvier 2018 (DÉMOGRAPHIE, IMMIGRATION, MIGRATION)

Pourquoi la planète est-elle peuplée de façon si hétérogène ? Au fil de leur histoire, les humains se sont principalement déplacés en fonction de la disponibilité des ressources. La révolution industrielle et la mondialisation ont changé la donne, sans freiner la mobilité humaine.
Pourquoi la Chine et l’Inde sont-elles si peuplées ? Pourquoi l’Europe l’est-elle aussi, alors que les Amériques apparaissent, globalement, vastes et relativement vides, tout comme la Russie ? Pourquoi, en Afrique, des zones à haute densité de population côtoient-elles des zones à basse densité ? Comment s’est réalisé le peuplement de la planète ? Les hommes se sont-ils simplement installés là où étaient les ressources ? Si tout cela était simple et clair, on pourrait en tirer des enseignements et anticiper la situation future du peuplement planétaire, alors que la population va s’accroître considérablement jusqu’à la fin du siècle. Dans cette perspective, quel est l’avenir des migrations mondiales alors qu’en Europe le refus de l’accueil des migrants devient une obsession politique pour toute une partie de l’opinion et alimente les réactions de l’extrême droite ? lire ... A LA POURSUITE DES RESSOURCES OU L'EPOPEE HUMAINE - REVUE PROJET.pdf

30/12/2017

LES MIGRANTS, UN DEBAT QUI RELEVE DE L'ENGAGEMENT DES ETATS

b devert.JPG

Les migrants, un débat qui relève de l’engagement des Etats.

27 décembre 2017 Bernard DEVERT

Difficile pour le monde associatif de parvenir à trouver une position juste. L’hébergement des demandeurs d’asile est une protection nécessaire, mais il doit être accompagné d’une dynamique pour ne pas laisser des espoirs vains, destructeurs de la personne.

 La distinction entre réfugiés et migrants demande à être plus rapidement établie qu’elle ne l’est.

L’accueil doit être inconditionnel pour ceux-qui fuient leur pays en raison de la haine dont ils sont victimes. Le péril signe l’exil. Le réfugié a besoin d’un refuge, d’un toit, de soins, d’un prendre-soin, notamment d’une aide psychologique.

Il n’est pas tolérable que des mineurs réfugiés soient confrontés à la rue avec tous les risques qu’elle entraîne. Quel sacrilège que de ne point protéger les enfants, d’où qu’ils viennent !

Lire ... Les migrants, un débat qui relève ...Bernard DEVERT.pdf

11/12/2017

JOHNNY LE CHANTEUR, DIEU ET L'EGLISE CATHOLIQUE

LA CROIX
Publié le samedi 9 décembre 2017à 18h40
Isabelle de GAULMYN

dieu le chnteure et ;;;.jpg

La France reste un pays catholique. Ce que la célébration de ce matin, pour les funérailles du chanteur Johnny Hallyday, vient une nouvelle fois de montrer. Un pays catholique ne signifie pas, comme on le répète à l’infini à coup d’enquêtes sociologiques angoissantes, un pays où 90 % des habitants vont à la messe. C’est un pays imprégné de l’histoire, de la culture, des symboles, -des sacrements – catholiques. Un pays où l’Église reste présente au moment des grands passages de la vie des gens, et en particulier pour le plus grand de ces passages. Lire ... Johnny le chanteur et l'Eglise catholique LA CROIX.pdf

08/12/2017

14 ORGANISATIONS CATHOLIQUES APPELLENT A UN MONDE SANS ARME NUCLEAIRE

LA CROIX.JPG

 

Le 10 décembre, le prix Nobel de la Paix 2017 sera remis au mouvement ICAN (Campagne internationale contre les armes nucléaires). Il récompense le travail mené par la société civile auprès des Etats qui a permis la signature à l’ONU, le 7 juillet dernier, d’un Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) par 122 pays. 

Le TIAN ouvre le chemin vers l’abolition mondiale de ces armes de destruction massive. Leur utilisation qui tendrait « indistinctement à la destruction de villes entières ou de vastes régions avec leurs habitants est un crime contre Dieu et contre l’homme lui-même, qui doit être condamné fermement et sans hésitation. » (Gaudium et Spes 80-4). Pourtant aucun des neuf Etats dotés de l’arme nucléaire (USA, Russie, France, Grande-Bretagne, Chine, Inde, Pakistan, Israël et Corée du Nord) ne semble, à ce jour, prêt à ratifier ce traité.

Lire ... Quatorze organisations catholiques appellent à un monde sans arme nucléaire - LA CROIX.pdf

ACE, ACMSS, CERAS, La COMMUNAUTÉ Mission de France, CMR, CITES du Secours catholique, CONFRONTATIONS, CHRÉTIENS dans l’ENSEIGNEMENT PUBLIC, FONDACIO, JEC, JOC, MRJC, PAX CHRISTI, VOIR ENSEMBLE.

29/11/2017

ISLAM, ISLAMISME ET TERRORISME

tc.png

 

 

 Christine Pedotti 23 Novembre 2017

Une fois encore, avec le débat entre Charlie Hebdo et Mediapart, est soulevée la question du rapport entre l’islam et le terrorisme, entre l’islam et ce qu’on nomme « islamisme ». Le débat est difficile parce que beaucoup de passions, de peurs et aussi pas mal de volonté de manipulation se mêlent.

mosquee.jpg

Très à droite, on se laisse bien volontiers aller à l’amalgame. La dénonciation de l’islamisme permet de draper du lin blanc de la sécurité nationale le vieux fond xénophobe et en particulier sa dimension anti-arabe. On dit islam, mais on pense arabe, et même « noir », dans la mesure où les populations d’Afrique subsahariennes sont majoritairement musulmanes. Très à gauche, au contraire, on veut dédouaner le terrorisme de sa dimension religieuse et y substituer des raisons sociales, économiques, sociologiques, comme s’il était impossible d’envisager la part propre du religieux dans la construction de l’identité d’une personne ou d’un groupe.

Lire ...ISLAM.pdf 

22/11/2017

FAINEANTS LES JEUNES AU CHÔMAGE ...

projet.JPGceric jeune.JPG

Par
Gaël Gaultier
DROIT DE CITÉ
16 novembre 2017

Gaël Gaultier est secrétaire national aux jeunes privé.e.s d’emploi pour la Jeunesse ouvrière chrétienne (Joc).

Fainéants, les jeunes au chômage ? Non : privés d’emploi, rectifie la Jeunesse ouvrière chrétienne (Joc). Quatre jeunes témoignent ici de leur expérience. Plus encore qu’un moyen de subsistance, le travail est pour eux un lieu de quête de sens, de dignité, un lieu qui met en relation avec d’autres et permet de se sentir utile.

Lire ... Fainéants les jeunes au chômage ... Revue PROJET.pdf

29/09/2017

DES VISAGES - CAMPAGNE CARITAS INTERNATIONALIS : PARtAGER LE CHEMIN

 migrants photo la croix.JPG

Mercredi 27 septembre 2017
Des visages
DOMINIQUE GREINER
La question des migrants et de leur intégration est marquée par de nombreux préjugés qui engendrent des peurs, conscients ou inconscientes. Les crispations sur le sujet conduisent quelquefois à considérer ceux et celles qui prennent fait et cause pour les migrants comme de doux rêveurs, des naïfs, voire des irresponsables. Le pape François qui s'exprime régulièrement sur le sujet n'échappe pas à la critique.
Faut-il pourtant rappeler que l'Église catholique n'a jamais défendu un droit inconditionnel à la libre installation de tout un chacun en dehors de son pays d'origine? Elle a toujours reconnu le droit des États à maîtriser leurs flux migratoires et à définir les conditions d'entrée et d'installation durables sur leur territoire. Plus cette prérogative ne les dispense ni de se préoccuper du genre de ceux qui ont déjà franchi leurs frontières, même illégalement, ni de réduire les causes qui poussent des personnes à quitter leur pays.  

   lire...  LA CROIX - DES VISAGES Dominique GREINER.pdf

CARITAS.png

Ce matin depuis Rome, le Pape François a lancé avec le réseau Caritas la campagne mondiale « Partager le chemin ». A l’occasion de son audience générale, le Pape a interpellé la communauté internationale à « accueillir à bras ouverts migrants et réfugiés et à partager leur chemin et leurs souffrances ».

LANCEMENT PAR LE PAPE FRANÇOIS
« N’ayez pas peur de partager le chemin, n’ayez pas peur de l’espoir ». C’est avec ces mots que le Pape François a officiellement lancé la nouvelle campagne mondiale du réseau Caritas à l’occasion de l’audience générale de ce 27 septembre. « Partager le chemin » est une campagne d’action et de sensibilisation de deux ans pour renforcer les relations entre migrants, réfugiés et les communautés d’accueil à travers la planète. Elle a pour thèmes centraux la migration et la rencontre.

Lire... CAMPAGNE CARITAS INTERNATION - ACCUEIL DES MIGRANTS.pdf