Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2016

LE DISCOURS DU PAPE AUX 260 ELUS DE RHÔNE-ALPES

le 30/11/2016 à 14h53

Le pape François a reçu en audience mercredi 30 novembre au matin 260 élus de la province ecclésiastique de Lyon, en pèlerinage à Rome à l’initiative du cardinal Philippe Barbarin.

ELUS.jpg Le pape François lors de l’audience avec les élus de Rônes-Alpes le 30 novembre au Vatican / AP

« Mesdames et Messieurs,

Conduits par le Cardinal Philippe Barbarin et les Evêques de la Province de Lyon, vous accomplissez une démarche dans le prolongement du Jubilé de la Miséricorde. A cette occasion, je suis heureux de vous saluer cordialement et de pouvoir m’adresser brièvement à vous.

Dans un contexte international marqué par des frustrations et des peurs, intensifiées par les attentats et la violence aveugle qui ont si profondément meurtri votre pays, il est d’autant plus important de rechercher et de développer le sens du bien commun et de l’intérêt général. Aussi, je voudrais, avec les évêques de France, souligner la nécessité « dans un monde qui change, [de] retrouver le sens du politique ». Les évêques viennent de rédiger ce document et je me souviens de celui d’il y a vingt ans, « Réhabiliter la politique », qui a fait tant de bien. Et à présent celui-ci, qui, lui aussi, sera très utile. Indéniablement, la société française est riche de potentialités, de diversités qui sont appelées à devenir des chances, à la condition que les valeurs républicaines de liberté, égalité, fraternité ne soient pas seulement brandies de manière incantatoire, mais soient approfondies et comprises en référence à leur vrai fondement, qui est transcendant. C’est tout l’enjeu d’un véritable débat sur des valeurs et des orientations reconnues communes à tous. A ce débat, les chrétiens sont appelés à participer avec les croyants de toutes les religions et tous les hommes de bonne volonté, y compris non croyants, en vue de favoriser l’avènement d’un monde meilleur.

> A lire : Avec le cardinal Barbarin, 260 élus de Rhône-Alpes à Rome

« Vous pourrez contribuer à l’édification d’une société plus juste et plus humaine »

Dans ce sens, que la recherche du bien commun qui vous anime vous conduise à écouter plus particulièrement toutes les personnes en situation de précarité, sans oublier les migrants qui ont fui leurs pays à cause de la guerre, de la misère, de la violence. Ainsi, dans l’exercice de vos responsabilités, vous pourrez contribuer à l’édification d’une société plus juste et plus humaine, d’une société accueillante et fraternelle.

En confiant votre démarche au Christ, source de notre espérance et de notre engagement au service du bien commun, j’appelle sur vous, sur vos familles, sur votre pays, ainsi que sur les évêques qui vous accompagnent la bénédiction du Seigneur. »

Source la croix n.png

08/11/2016

RETOUR A GAZA

Christophe DENANTES est balbynien, médecin anesthésiste à l'hôpital AVICENNE. IL visite régulièrement GAZA où il assure depuis 2002 des missions humanitaires. christophe denantes.jpg

Voici les notes de son dernier voyage

ÉTAT DES LIEUX D'UN DRAME QUE LE BLOCUS ISRAELIEN CONTINUE A AGGRAVER.

Les deux millions d’habitants — dont plus de 50 % ont moins de 18 ans — de la Bande de Gaza vivent sous blocus israélien depuis 2007. Leur situation s’est aggravée depuis juillet 2013, date de la fermeture de Rafah, poste frontière égyptien et principal point de passage pour les Palestiniens.
Cette population a subi trois guerres, en 2009, 2012 et 2014. Au cours de l’offensive de 2014, qui a duré cinquante jours, 2200 Palestiniens ont été tués, en grande majorité des civils, et 19 000 habitations ont été détruites, ce qui représente 150 000 logements. Le blocus, qui concerne l’entrée et la sortie de produits alimentaires et industriels, de matériaux de construction, et aussi des personnes, ne permet ni la reconstruction ni le redémarrage de l’économie. Aujourd’hui 65 000 personnes sont toujours déplacées (elles étaient 75 000 en avril 2016 date de ma dernière mission). Elles sont relogées dans des « préfabriqués » ou vivent dans les ruines de leurs maisons. Pendant mon séjour, l’électricité fonctionnait six à huit heures par jour — seulement quatre heures par jour en avril — et les coupures d’eau étaient fréquentes. Le chômage touche 41 % de la population active.

Lire la suite ... RETOUR À GAZA.pdf

06/11/2016

EVANGILE ET POLITIQUE

elections 2017_l.jpg
Comment conjuguer l’Evangile et la Politique, question qui se pose à tout Chrétien, qu’il soit élu ou simple citoyen ?

« Tu ne tueras pas » est un commandement fondamental du christianisme, et nous sommes en état de guerre continuel, la vie de l’ennemi ne comptant plus du tout.

« J’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli », nous dit Jésus, et nous estimons qu’il est juste, voire urgent, de limiter l’accueil des migrants.

« A qui te frappe sur une joue tends l’autre », fait dire Luc à Jésus, et nous invoquons, nous, la légitime défense qui impose une réplique immédiate à la moindre agression. Jésus serait-il un idéaliste irresponsable, un dangereux prophète, et sa pensée, nocive ou du moins inadéquate pour notre actualité ?

Lire... Évangile et Politique.pdf

frère Paul Emmanuel
Bec Hellouin
Septembre 2016

Source MCR.jpg

29/09/2016

SHIMON PERES, GUERRIER, SOLDAT DE LA PAIX

Shimon Pérès, guerrier, soldat de la paix. Hommage

 SHIMON PEREZ.jpg

Témoignage Chrétien 28 Septembre 2016

Shimon Pérès est décédé, il fut l'un des fondateurs de l'Etat d'Israël, membre de l'Haganah et un patriote déterminé. Le moment venu, il a su avec le Premier ministre Yitzhak Rabin tendre la main à Yasser Arafat et à l'OLP.

La Paix semblait devoir s'imposer, mais Sadate avait été assassiné puis Rabin à son tour. Les ennemis de la paix ont repris l'avantage, d'une certaine manière Shimon Pérès a échoué. Mais il reste l'honneur d'Israël et de la gauche israélienne. Il est le témoignage de ce que la paix et la reconnaissance des droits du peuple palestinien, privé d'une partie de ses terres, et de la sécurité d'Israël étaient possibles. Souvenons-nous-en.

Yitgaddal vèyitqaddash sh'meh rabba (Magnifié et sanctifié soit le Grand Nom)

Photo : par Saar Yaacov, GPO (Government Press Office) [CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons]

Source TC

05/09/2016

"JE VOUS DEMANDE DE VOUS EN SOUVENIR ...

LESBOS.1GIF.GIF Des gilets de sauvetage et des débris d’embarcations échoués sur l’île de Lesbos, 19 février 2016. Photo d’Aris Messinis qui a remporté le Visa d’or dans la catégorie « News » du festival Visa pour l’image de Perpignan. / Aris Messinis/AFP

« Je vous demande de vous en souvenir : ce n’est pas parce qu’un homme porte la marque du naufrage qu’au fond de son cœur il est un naufragé. » (J. M. Coetzee)

01/09/2016

LE VOILE QUI CACHE LA FORÊT

 Le débat continue :

burkini.jpg

TEMOIGNAGE CHRETIEN reproduit avec son aimable autorisation l'article du professeur Hagay Sobol publié dans le Huffington Post le mercredi 31 août.

Hagay Sobol 31 Août 2016/

 Après le terrible attentat de Nice, plutôt que de s'unir et de combattre tous ensembles la racine du mal, la sécurité et la lutte contre l'islamisme sont devenus des sujets de politique politicienne, primaires et présidentielle obligent. Et malheureusement, avec la polémique du burkini, nous avons ouvert la boite de Pandore qui n'est pas près de se refermer, à moins d'un changement radical et rapide.

Une victoire pour les islamistes

L'essentiel, n'est pas tant une pièce de tissu ou un vêtement que l'on est libre de porter ou pas, que ceux qui l'instrumentalisent à des fins politiques et qui remettent en cause les fondements même de la République et de la Démocratie.

Résultat, en attaquant un symbole, le voile, plutôt que le problème de fond, l'islam politique, on a donné à faible prix une victoire inespérée aux islamistes. Et quelle caution, celle de la plus haute juridiction administrative française, le Conseil d'Etat !

Le voile, un débat au sein de l'islam, Lire l'article : Le voile qui cache la forêt. TC 31 08 2016.pdf

Source TC

19/08/2016

MA VIE SANS NUMERIQUE

 NUMERIQUE.jpg

 

 

Sophie BAJOS de HEREDIA 18 Août 2016

Maroc, vacances, enfants… Le journaliste Pierre-Olivier LABBE n’est pas loin d’être au paradis, quand il découvre que la maison où il va vivre dix jours n’a pas d’accès internet.

« La violence du choc que j’ai ressenti m’a stupéfié. Pour moi qui vivais greffé à mon smartphone, bourré d’alertes en tous genres (courriels, messages, notifications Facebook, Twitter, etc.), c’était inconcevable de ne plus être en permanence connecté. J’avais l’impression qu’on m’avait coupé les deux bras, exclu brutalement du monde. » Dix jours de cauchemar, un retour boulimique sur le Web, mais, et surtout, une interrogation : « Est-ce que j’étais le seul à être comme ça ? À ne plus être capable de vivre normalement ? » Lire : Ma vie sans numérique. TC.pdf

source tc logo (280x96).jpg

08/08/2016

IL FAUT SE DEBARRASSER DE LA RELIGIOSITE ALIENANTE - GHALEB BENCHEIKH

GHALEB.jpg

L’islamologue Ghaleb Bencheikh plaide en faveur de la refondation de la pensée théologique pour « libérer l’esprit de sa prison ». Il regrette que des politiciens exploitent le terrorisme de manière « éhontée » et appelle à l’unité de la population française.
Islamologue français, Ghaleb Bencheikh est originaire d’une famille qui a définitivement tranché en faveur d’une lecture moderne des textes ouvrant sur « un islam de beauté et d’intelligence ». Son père, le cheikh Abbas Bencheikh El Hocine, recteur de la Grande Mosquée de Paris de 1982 à 1989, n’est sans doute pas étranger à cette éducation qui place la religion au cœur de l’humanisme. Président de la Conférence mondiale des religions de paix, Ghaleb Bencheikh est un fervent défenseur de la laïcité. C’est essentiellement en 2000 que cet érudit se fait connaître du grand public en animant l’émission Islam, diffusée sur France 2 le dimanche matin.

Lire ... Ghaleb Bencheikh « Il faut se débarrasser de la religiosité aliénante » L'HUMANITE 8 8 2016.pdf

source l humanite aa.png

15/06/2016

ORLANDO, L'APPEL DE TEMOIGNAGE CHRETIEN CONTRE LA HAINE

19258535002_9c272ab412_k.jpg

Photo : l'Empire State building aux couleurs de l'arc-en-ciel en 2015, Anthony Quintano

103 victimes, 50 morts et 53 blessés graves, c’est l’effroyable bilan de la tuerie d’Orlando à l’heure où nous publions ces lignes… 103 victimes de la haine et de la volonté de terroriser. Ce ne sont pas des victimes de hasard. Les 103 joyeux fêtards d’Orlando sont ciblés comme représentants de l’Occident démocratique dans lequel les hommes et les femmes sont libres de choisir qui ils aiment. Les victimes sont homosexuelles, américaines, jeunes, aimant la musique et la danse… Elles rejoignent dans le funèbre tableau de chasse de Daech les journalistes de Charlie, les juifs de l’Hyper-Casher, les amateurs de musique du Bataclan et des terrasses de Paris.Nous exprimons notre pleine solidarité à l’égard des États-Unis et de la communauté LGBT. Mais nous n’oublions pas que de tels actes, pour monstrueux qu’ils soient, se nourrissent aussi de la petite haine ordinaire. Aussi, nous appelons le Vatican à s’engager avec fermeté contre toute forme d’homophobie, et à en donner un signe manifeste en votant à l’ONU en faveur de la dépénalisation de l’homosexualité. Source : TC Lundi, 13 Juin, 2016

23/04/2016

INTERVIEW D’ELISABETH SAINT GUILY CO-PORTE PAROLE DE DAVID & JONATHAN

OPINIONS

DAVID & JONATHAN.GIF

A la suite de l'exhortation apostolique du Pape François sur la famille, les réactions de "David & Jonathan"

« En tant qu’homosexuel-le-s chrétien-ne-s nous sommes déçu-e-s par ce texte du pape François.

Nous attendions que cette « joie de l’amour », dont il est question, concerne aussi les couples homosexuels, et malheureusement, il est très peu question de nous dans ce texte. »

Retrouvez sur  France 3 l'interwiew  de la co-porte-parole de l'Association David et Jonathan 

Ecoutez  : réaction de DAVID & JONATHAN à l'exortation apostolique du Pape François /

Lire ... Réactions de DAVID & JONATHAN à l’ « exhortation apostolique » du pape François – 08 avril 2016.pdf