Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2017

NOUS AUTRES,GENS DES RUES

PAROLES DE MISSION Magazine de la communauté Mission de France EDITO N°11 0CTOBRE 2017

 

ARNAUD F.jpg

Que fait-on dans la rue ? D’un pas alerte ou flâneur, la tête au soleil ou sous un parapluie, on s’y croise sans se voir, on s’observe sans se reconnaître, on crie sans s’entendre.
La rue ne bouge pas, elle n’est pourtant que mouvement, mobilité, agitation.
On la descend pour manifester, on la monte pour une visite.
Au fil des queues envahissant le trottoir, la rumeur enfle puis se perd dans la nuit. Le regard s’attarde devant une devanture, mais ne s’y arrête guère. « Vous qui passez sans me voir », chantait Charles Trenet.
Surs les murs, s’étalent des graffitis aux sentences impitoyables, des tags ravageurs de crépis et de façades. Toute une philosophie de la rue, blog éphémère avant les blogs numériques, exprime une pensée mordante, désabusée, bien souvent celle des rendez-vous manqués avec l’histoire ou avec sa bien-aimée.
Du clochard au camelot, du motard au badaud, il existe bien des façons d’habiter la rue, de l’emprunter ou de la traverser. Pour les enfants des mégapoles, elle est un lieu de perdition. Pour les bandes et les gangs, elle est un lieu de trafic. Pour les migrants, elle creuse des jours d’errance avant d’arriver au port.
Madeleine Delbrêl en avait fait un sanctuaire, car elle croyait de toutes ses forces que cette rue, ce monde où Dieu nous a mis, est pour nous le lieu de notre sainteté. Une allée de platanes prête à la méditation, un trottoir crotté à la conversation, trois marches à la conversion. Un kiosque s’érige en messager de nouvelles, un rideau de fer s’enroule et la vitrine devient vitrail.
Ce magazine de rentrée, le premier après l’assemblée générale, nous emmène dans ce sanctuaire sans clôture de la rue. C’est là que Dieu nous envoie trouver des frères.

Arnaud Favart
Vicaire général de la Mission de France

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.