Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2017

LES MIGRANTS, UN DEBAT QUI RELEVE DE L'ENGAGEMENT DES ETATS

b devert.JPG

Les migrants, un débat qui relève de l’engagement des Etats.

27 décembre 2017 Bernard DEVERT

Difficile pour le monde associatif de parvenir à trouver une position juste. L’hébergement des demandeurs d’asile est une protection nécessaire, mais il doit être accompagné d’une dynamique pour ne pas laisser des espoirs vains, destructeurs de la personne.

 La distinction entre réfugiés et migrants demande à être plus rapidement établie qu’elle ne l’est.

L’accueil doit être inconditionnel pour ceux-qui fuient leur pays en raison de la haine dont ils sont victimes. Le péril signe l’exil. Le réfugié a besoin d’un refuge, d’un toit, de soins, d’un prendre-soin, notamment d’une aide psychologique.

Il n’est pas tolérable que des mineurs réfugiés soient confrontés à la rue avec tous les risques qu’elle entraîne. Quel sacrilège que de ne point protéger les enfants, d’où qu’ils viennent !

Lire ... Les migrants, un débat qui relève ...Bernard DEVERT.pdf

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.