Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2018

QUELQUES ECHOS DE LA MARCHE CITOYENNE de Vintimille à Douvres pour les migrants -Olivier CHAZY membre de la CMDF -

Olivier CHAZY - QUELQUES ECHOS DE LA MARCHE CITOYENNE 
Une marche citoyenne et solidaire pour les migrants organisée par deux associations, La Roya Citoyenne et l’Auberge est partie le 30 avril de Vintimille pour se terminer le 8 juillet à Douvres après un total 60 étapes. (article du blog du 2.06.2018)

Chers amis,

C’est une victoire à forte portée symbolique, un peu de lumière dans le ciel gris des politiques publiques qui relaient la xénophobie ambiante.
La fraternité était devenue comme l'a écrit Régis Debré, "cette vielle dame que plus personne ne songeait à inviter à danser depuis longtemps et dont on se demandait ce qu’elle faisait encore là (Le moment fraternité 2010)"
Elle vient de reprendre un coup de jeunesse

Merci aux marcheurs et à Cédric Herrou

Olivier Chazy

La mobilisation a été intense cet été pour défendre la cause des réfugiés et des migrants 

  • Il y a eu la longue marche de 1400 km initiée par l’Auberge des Migrants de Calais et la Roya Citoyenne entre Vintimille et Calais avec 60 arrêts festifs, entre le 30 avril et le 8 juillet.
  • Il y a eu les État Généraux des Migrations (E.G.M) dans 50 départements français et réunissant 10 000 participants. 

J'ai pu faire un reportage de la marche pour les migrants sur deux étapes, pour mes amis de la Mission de France, sur le tronçon Langres Chaumont et Montélimar Valence.

Pour retrouver ces reportages photos et vidéo, voici le lien 

https://drive.google.com/drive/folders/1c9wl0x_kwhzt2hWFy...

https://drive.google.com/drive/folders/11g8I0Jggg_S-HK1aT...

Ces initiatives ont connu un aboutissement inespéré qui mérite d'être souligné. 

Le conseil constitutionnel a donné au principe de fraternité une valeur constitutionnelle à la suite du recours de Cédric Hérrou avec l’appui du Secours Catholique, de la Cimade, et de la ligue des droits de l’homme, 

La loi asile et migration l’a transposée dans le code CESEDA, là, précisément ou Charles Pasqua avait introduit en 1993 une menace contre ceux qui aidaient à l’introduction ou au séjour les étrangers sans titres de séjour.

C'est ainsi que la fraternité vient de sortir, au sein de l'espace public, de son statut d’abstraction, de simple principe républicain, de valeur spirituelle démodée, pour  s’inscrire désormais dans le droit français ou elle pourra désormais mieux protéger ceux qui, de façon désintéressés, portent assistance à autrui notamment lorsqu'ils ne disposent pas de titre de séjour. 

Olivier CHAZY

Membre de l'équipe précarité Ile de France de la Communauté MISSION DE FRANCE
ASSOCIATON KARIBU FRANCE http://www.karibu-asso.fr/ 
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.