Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2012

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE - LETTRE D'INFORMATION N° 343 -FEVRIER 2012

EDITORAL

Les chrétiens  ne peuvent pas se taire.D.FONTAINE.jpg 

A l’approche des élections présidentielles, nous sentons bien que beaucoup de nos concitoyens sont inquiets, avec raison, pour leur avenir immédiat et celui de leur famille. Et ils peuvent être tentés d’écouter plus facilement les politiques qui leur disent que « la solidarité nationale doit être réservée aux vrais Français » et qui présentent cette attitude comme du simple bon sens.

Rentrant d’un voyage en Guyane quelques jours après le président de la République – simple coïncidence -, j’y ai découvert une société emblématique des enjeux actuels de notre monde : faire vivre ensemble sur un même territoire des créoles, des métropolitains, des Amérindiens, des noirs dont les ancêtres esclaves s’étaient enfuis dans la forêt amazonienne, des 
Haïtiens réfugiés après le tremblement de terre …

Avec bien d’autres, en Guyane comme ailleurs, des chrétiens sont 
nombreux à s’engager pour ce vivre ensemble, au plan du travail social, de la vie associative, de l’engagement humanitaire, des relations de voisinage. Ils vivent cet engagement poussés par l’attitude de Jésus et des premiers chrétiens qu’ils méditent quand ils lisent ensemble les évangiles.

Mais dans la crise actuelle et dans la campagne électorale que nous 
vivons, apparaît plus nettement la dimension politique de cet engagement pour vivre la fraternité. En effet, quand est asséné par certains ou insinué par d’autres le rejet des étrangers ou de certaines catégories de 
« mauvais Français », les chrétiens ne peuvent pas se taire1. Les questions de la fraternité, du respect des immigrés, de la justice envers les plus 
pauvres, ne sont plus alors une simple affaire de générosité personnelle. Elles apparaissent comme des questions politiques fondamentales dont il s’agit de débattre publiquement à l’occasion des prochaines élections.

Dominique FONTAINE

Vicaire général de la Mission de France

•>> Lire les témoignages

13/01/2012

EXTRÊME DROITE, POURQUOI LES CHRETIENS NE PEUVENT PLUS SE TAIRE

Echange entre Etienne PINTE et Jacques TURCK
Pourquoi les Chrétiens ....gif
Jeudi 19 janvier 2012 à 18 h 30
Eglise Sainte Clotilde, 29 rue Las Cases - Paris 7ème

Etienne Pinte est député UMP des Yvelines, président de la Commission nationale de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Jacques Turck est prêtre, ancien directeur du Secrétariat national Famille et Société pour la Conférence des évêques de France. Avec l’aide de Jacques Duplessy, prêtre de la Mission de France...

 http://catholique-mission-de-france.cef.fr/pages/actualitees.html#une

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE, LETTRE D'INFORMATION N° 342 - JANVIER 2012

Editorial


D.FONTAINE.jpg2012 : Le Concile Vatican II, cinquante ans après.

par Dominique Fontaine, Vicaire général de la Mission de France

Il en est de l’histoire humaine comme de la vigne ou des arbres fruitiers : il faut des années après leur germination pour qu’ils portent des fruits. Cinquante ans après l’ouverture du Concile en 1962, nous allons regarder cette année les fruits de cet événement étonnant et unique du 20ème siècle.

Jean XXIII avait donné le ton dans ses textes préparatoires et son discours d’ouverture du Concile : l’Eglise catholique se voulait délibérément au service de toute l’humanité, dans cette mondialisation déjà en germe dans l’après guerre. Elle ne s’intéressait pas d’abord à son devenir à elle ni au salut de ses adhérents, mais au devenir de l’humanité comme unique famille ...
 Lire la suite

14/12/2011

MEDITATION LIBRE DE DOMINIQUE FONTAINE, VICAIRE GENERAL DE LA MISSION DE FRANCE

Dominique FONTAINE.gif

Le Père Dominique Fontaine propose une réflexion à partir de la prière eucharistique N°2

«Tu nous as choisis pour servir en ta présence».

J’aime cette phrase de la prière eucharistique n°2: « Nous te rendons grâce car tu nous as choisis pour servir en ta présence. » Cela concerne tous les chrétiens, c’est le ‘nous’ de l’assemblée qui s’offre avec le Christ. Il s’agit de servir : servir les hommes nos frères, servir l’humanité, servir l’humanité de l’homme. C’est la diaconie de l’Eglise, que nos évêques nous invitent à approfondir dans la perspective de Diaconia  2013.

Je vous propose un chemin de méditation dans les évangiles en nous laissant guider d’abord par ces mots de service et de serviteurs.

Télécharger le texte de cette médiation

« Tu nous as choisis pour servir en ta présence »
Une méditation vers Diaconia 2013

13/12/2011

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE LETTRE D'INFORMATION n°341 DECEMBRE 2011

Editorial

christophe RoucouUn regard de confiance et d'estime sur les Tunisiens
par Dominique Fontaine, Vicaire général de la Mission de France 

En France, depuis les élections en Tunisie, beaucoup portent un regard négatif, voire de peur, sur la Tunisie, amalgamant la situation de ce pays avec celle de la Libye ou de l’Egypte, sous le prétexte des « révolutions arabes».

Venant de passer quelques jours en Tunisie et de rencontrer les membres de la Mission de France qui vivent dans ce pays depuis des décennies, ainsi que leur  évêque Mgr Maroun Lahham, je voudrais faire écho à un autre regard. Observateurs engagés dans ce pays qu’ils sont venus servir, ils m’ont fait part de leur joie de voir la maturité politique dont fait preuve le peuple tunisien depuis le 14 janvier et lors des élections de l’assemblée constituante.

Lire la suite

13/11/2011

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE -LETTRE D'INFORMATION n° 340 - Novembre 2011

Editorial

christophe RoucouL'Europe doit soutenir 
les banques alimentaires

par Dominique Fontaine, Vicaire général de la Mission de France

Une décision récente du conseil des ministres européens de l’Agriculture vient d’annuler les trois quarts des financements européens pour le programme d’aide alimentaire aux plus démunis en 2012. Les six pays qui ont refusé de poursuivre ce programme estiment que la politique sociale ne relève pas de l’Europe mais des Etats membres ! 

En France, au moment où Emmaüs révèle que le nombre de pauvres continue à augmenter, cette décision touche directement les Banques alimentaires et avec elles les trois autres associations (la Croix rouge, les Restos du Cœur et le Secours populaire) qui redistribuent de l’aide alimentaire aux personnes démunies. 

Ce dispositif qui fonctionne depuis 25 ans coûte 1 euro par Européen et bénéficie à 18 millions d’Européens.
 Lire la suite

N° de Novembre 2011: l'Europe doit soutenir les banques alimentairese
12Télécharger la LDI n° 340 (Fichier PDF-Zip)

10/11/2011

4ème FESTIVAL DE LA BIBLE A GRENOBLE

Partenaire : La Communauté Mission de France

Intervenant : Philippe DETERRE, Directeur de recherche au CNRS, prêtre de la Mission de France

Prendre connaissance du programme https://sites.google.com/site/festivalbibledegrenoble/Home

dépliant du festival : . https://sites.google.com/site/festivalbibledegrenoble/depliant 

16/10/2011

NUIT INTERRELIGIEUSE DE PRIERE POUR LA PAIX

 nuit interreligieuse


Mercredi  26 octobre 2011, à partir de 20 h jusqu’au 27 à 8 h du matin, Pour l’anniversaire de la rencontre interreligieuse d’Assise du 27 octobre 1986. Tout un élan où contribueront la Communauté Mission de France, avec le Centre Pastoral Halles-Beaubourg, Les Amis de LA VIE, les Focolari, la revue PRIER, etc…Lire la suite

07/10/2011

LA PALESTINE EN TRAIN DE RENAÎTRE ?

Lettre d'Information de la Communauté Mission de France

Octobre 2011 

 

Cette année, les peuples du monde arabe nous ont réveillés. Je me souviens avoir entendu à la radio en janvier une jeune Tunisienne s’écrier : « Nous sommes en train d’apprendre à respirer ! » Elle semblait elle-même tout étonnée de ce qu’elle disait. Elle exprimait le cri qui montait de son peuple, ce cri que le petit d’homme pousse à sa naissance et qui lui permet de commencer à respirer. 

Et voici que, neuf mois après, l’actualité nous amène à écouter un autre peuple arabe qui attend un acte de naissance. Ce peuple existe depuis longtemps, mais on l’empêche de respirer. Les Palestiniens sont asphyxiés économiquement, politiquement, socialement. Ils sont enfermés derrière le mur. Ils ne peuvent pas bouger, circuler, voyager. Leurs terres sont confisquées et grignotées de plus en plus.

Leur demande à l’ONU de devenir un Etat reconnu dans la communauté internationale est d’abord un appel à la reconnaissance de leur dignité, une bouffée d’oxygène pour sortir de cet étouffement. La question n’est pas pour nous d’abord de savoir si cet acte politique est opportun, s’il peut relancer le processus de paix dans la situation géopolitique actuelle. La question qu’ils nous posent est de savoir si nous autres, les Européens, nous allons les écouter quand ils nous disent : « Nous avons un seul but, un seul, exister. »
Oui, eux-aussi ont le droit d’aspirer à « apprendre à respirer »

Dominique FONTAINE
Vicaire général de la Mission de France

•>> Lire les témoignages

•>> Editorial précédent

MADELEINE, PERMANENTE NATIONALE JOC NE DOIT PAS ÊTRE EXPULSEE.

La lettre du président de la JOC aux jocistes, aux amis et partenaires de la JOC et à toute personne de bonne volonté.  

Madeleine Moussou, une jeune togolaise de 28 ans pleine de vie et d’engagement, responsable nationale de la JOC, la première association nationale des jeunes du milieu ouvrier risque d’être expulsée. Réagissons !   

Arrivée en France en 2004, Madeleine Moussou s’est rapidement investie dans la vie associative et ecclésiale de sa ville en rejoignant la JOC et en y prenant des responsabilités de plus en plus importantes. Son charisme et son dynamisme ont rapidement conduit les jocistes à l’élire administratrice fédérale. Pleinement engagée dans la formation, l’action et la vie locale, Madeleine a su donner un nouveau souffle aux jeunes qui ont croisé son chemin. Ses qualités humaines et militantes sont telles qu’elle est appelée à rejoindre l’équipe nationale de la JOC en tant que permanente chargée de la région Midi-Pyrénées.


Pourtant par un courrier du 19 septembre 2011, la Préfecture de Versailles a informé Madeleine que sa demande de titre de séjour a été rejetée et lui demande de quitter le territoire avant le 24 octobre 2011. Nous ne pouvons pas accepter de voir Madeleine traitée de la sorte. Depuis 7 ans, elle a tout fait pour avoir le droit de vivre en France. Elle s’est pliée à toutes les lois et toutes les demandes. Elle a mené avec succès ses études (BTS Assistante de Gestion PME-PMI). Elle est devenue une des principales responsables de la JOC, un mouvement qui compte 10 000 adhérents et 30 000 jeunes participants. Madeleine est parfaitement intégrée, pleinement actrice de la société et de l’Eglise, et elle dispose d’un vrai projet d’avenir en tant que responsable de la JOC.  

Aujourd’hui, face à cette décision injuste et face à la politique immorale menée à l’encontre de tous les migrants la JOC demande à tous les jocistes, aux amis et partenaires de la JOC ainsi qu’à toutes personnes de bonne volonté de réagir  :   
- En signant la pétition de soutien à Madeleine mise en place avec l’association RESF 

http://www.educationsansfrontieres.org/article38820.htm