Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2012

LA SECONDE VIE DU MONASTERE DE TIBHIRINE

REPORTAGE DERNIÈRE MODIFICATION : 17/12/2012 

FRANCE 24 l'actualité internationale en direct

PHOTO TIBHIRINE.jpg

Seize ans après l’assassinat de sept moines de Tibhirine, des visiteurs du monde entier continuent d'affluer pour découvrir ce monastère qui peine encore à retrouver une communauté.  

Lire le reportage ... LA SECONDE VIE DU MONASTERE DE THIBIRINE.pdf

VOEUX 2012 :SERVICE DES RELATIONS AVEC L'ISLAM (SRI)

SRI.jpg
" Que le Dieu de l'espérance,
  vous comble de joie et de paix dans la foi,
  afin que vous débordiez d'espérance
  par la puissance de l'Esprit Saint "
                Lettre de Saint Paul aux Romains, 15,13
L'équipe du S.R.I vous offre ses meilleurs voeux
à l'occasion de la fête de Noël et de la nouvelle année
NOËL 2012 :

DIEU OUVRE DES CHEMINS À L’ESPÉRANCE

A la une des médias, les titres ne manquent pas pour aviver les inquiétudes ou les peurs, surtout en ce temps de crise économique et sociale, et c’est souvent « l’islam » en France ou dans d’autres pays qui est mis en avant. Sans compter les « power- point » ou les mails, abondamment diffusés, reposant souvent sur des données ou des photos truquées, qui alimentent les divisions, voire la haine.

Nous voudrions, de notre côté, attirer l’attention sur trois rencontres qui ont eu lieu récemment en France et ont traité des relations entre chrétiens et musulmans.

A Lourdes, à l’issue de leurs échanges sur « Catholiques et musulmans en France aujourd’hui », malgré des critiques et des inquiétudes dans la communauté catholique à propos de l’islam et des musulmans, les évêques français ont maintenu le cap du dialogue. Le cardinal André Vingt-Trois l’a ainsi exprimé : « Reprenant les orientations de Jean-Paul II et de Benoît XVI, nous voulons être des interlocuteurs respectueux, aussi bien dans les contacts quotidiens que dans les relations avec les responsables musulmans. Cette orientation vers le dialogue constitue pour les chrétiens un appel à développer leur capacité à être témoins de la foi au Christ ressuscité. Ce n’est que dans l’authenticité de l’identité de chacun que peut véritablement se développer le dialogue. » 

Le 2° forum islamo-chrétien, à Lyon, portait sur les  « Tentations extrémistes » au sein de nos communautés : quelles sont leurs origines, sur quelles interprétations de leurs textes fondateurs s’appuient-elles et comment les responsables peuvent-ils y répondre ? Nous en donnons un premier écho dans les pages qui suivent. Je retiens cette interpellation d’un des participants musulmans, le cheikh Bentounès : « A quoi sert-il de lire nos textes sacrés, si cela ne nourrit pas notre humanité ? »

A Marseille, l’université du Réseau des chrétiens de la Méditerranée auquel le SRI participe, avait pour titre : « L’islam en Europe, entre peur et dialogue ». Nous y avons découvert une richesse et une diversité d’initiatives dans différents pays européens : Allemagne, Bosnie, Italie, Suisse, Turquie et France : invitation à plus d’imagination dans les relations à vivre en France. Nous avons été aussi témoins de la profondeur qui s’exprime lorsque des responsables chrétiens et musulmans se rencontrent régulièrement, comme à Marseille, pour échanger sur leur foi. La confiance enracinée dans la foi en Dieu peut permettre un dialogue en vérité et dans la fraternité.

Alors que les temps sont parfois durs, malgré l’inquiétude chez certains chrétiens devant des propos ou des attitudes de musulmans, et malgré la lassitude des musulmans trop souvent montrés du doigt par des medias, ces rencontres témoignent d’une espérance possible. Cette espérance a besoin d’hommes et de femmes qui la mettent en œuvre mais elle a surtout besoin d’être reçue comme un don de Dieu, comme l’espérance que Dieu Lui-même met en l’homme. N’est-ce pas, pour nous chrétiens, le sens profond de la fête de Noël ? Dieu prend le risque que Sa Parole prenne corps dans notre histoire en Jésus né de Marie, à Bethléem. En Lui, l’Emmanuel –Dieu avec nous- la fraternité et l’espérance sont inscrites définitivement dans l’histoire des hommes.

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre, une lumière a resplendi. » (Es 9,1) Telle était l’espérance du Prophète Esaïe.
Nous en faisons lecture dans la nuit de Noël car telle est notre espérance avec la venue de Jésus dans notre histoire.
        Cette espérance nous souhaitons la partager et la vivre  avec vous tous, en 2013.

Christophe Roucou

S.R.I. (Organisme de la Conférence Episcopale Française) - 71, rue de Grenelle, 75007 PARIS Tél. 01 42 22 03 23 - Fax. 01 42 84 30 41 - E-Mail : sri@le-sri.com - I.S.S.N. 0996 – 6935 –

Site : www.relations-catholiques-musulmans.cef.fr 

07/12/2012

LETTRE D'INFORMATION DE LA COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE n°351 - Décembre 2012

Editorial

christophe RoucouLe logement pour tous

par Arnaud Favart, Vicaire général de la Mission de France

La question du mal logement dépasse largement la situation emblématique du « sans abri » survivant dans des conditions indignes d’insalubrité ou dans les structures d’accueil d’urgence indispensables mais surpeuplées.

Rapport après rapport, l’accès durable à un toit ne cesse de se dégrader pour s’étendre à d’autres catégories sociales, y compris des personnes ayant un emploi. Les charges incompressibles pèsent davantage sur le budget des ménages et l’insécurité sociale devient préoccupante.

Objet de placements financiers et source de revenus spéculatifs, le marché du logement n’échappe pas à la dérégulation. Il sélectionne les plus solvables et renvoie les autres à une offre publique insuffisante ou inadaptée.

« Quand le bâtiment va, tout va », déclarait Martin Nadaud en 1850. L’ancien député de la Creuse fit très tôt le lien entre une politique de logement et la stabilité de l’environnement familial, social, sanitaire, éducatif.

Habitat groupé, colocation pour les jeunes, béguinage pour les anciens, immeubles relais, coopératives citoyennes, éco-constructions, les initiatives citoyennes ne manquent pas pour développer des réponses innovantes à la crise de l’habitat.

Construire des logements c’est répondre au défi de multiples attentes, sans perdre de vue l’importance de bâtir « une maison commune » capable d’accueillir des populations qui connaissent la mobilité de parcours personnels, familiaux et professionnels. Une « maison commune » habitée par des mixités sociales, culturelles, religieuses et générationnelles toujour plus étendues.

Depuis la nuit de Bethléem et l’errance d’une famille à la recherche d’un abri, le logement pour tous résonne comme un défi élèmentaire d’humanité. Pour les bergers, symbole de toutes les migrations, il ouvre une porte à l’universalité.

 Arnaud FAVART

Vicaire général de la Mission de France 

•>> Lire les témoignages

29/11/2012

LA MISSION DE FRANCE

invitation MDF.gif

Membres et proches de la Mission de France et vos amis,

vous êtes chaleureusement invités par

Père Yves PATENÔTRE, évêque-prélat de la Mission de France 

et Père Bernard PODVIN, porte-parole des évêques de France, 

à la maison de la Conférence des évêques de France, 

lundi 17 décembre 2012 à 19 h 30,

pour la présentation du film-documentaire réalisé par Noël ALPI pour la chaîne KTO

LA MISSION DE FRANCE

Documentaire de 53 minutes (2012)

Coproduction KTO / La Gaillarde Productions - Productions / Commune Image media

La Mission de France, c’est l’histoire d’un souffle missionnaire, renouvelée par des générations successives, qui a vu des prêtres passer au travail, se faire ouvrier avec les ouvriers, chercheurs avec les chercheurs. Divers par leurs lieux de vie et de travail, témoins et acteurs de la communauté Mission de France dévoilent leur présence dans des milieux éloignés de la foi en Jésus-Christ. Leurs engagements les mettent en dialogue avec les hommes et les femmes de ce temps.

Lundi 17 décembre 2012 à 19 h 30

Maison de la Conférence des évêques de France

58 avenue de Breteuil 75007 Paris - M° St-François-Xavier

Amphithéâtre - Entrée libre dans la mesure des places disponibles.

voir l'affiche ...Films_Mission de France Invit.pdf

Un verre amical suivra la projection

Marie-Christine SER, Chargée de communication

LA MISSION DE FRANCE, T : 01 43 24 79 54 - 06 67 07 73 29

www.mission-de-france.com

20/11/2012

"UNE EGLISE DANS LA VILLE" SAINT ANDRE DE BOBIGNY

 SAINT ANDRE  30 ans de l'église

"Une église dans la ville"

SAMEDI 1er DECEMBRE à 19h30 dans l'église, 5, avenue Karl Marx

cliquez pour lire l'invitation 30 ans église saint andré dépliant.pdf

Table ronde sur l'histoire de l'architecturede l'église Saint André en présence de son architecte, Marius DEPONT, et de Catherine Peyge, maire de Bobigny

2012 marque le 30e anniversaire de cet édifice religieux. À cette occasion, une table ronde intitulée « une église dans la ville » se déroulera samedi 1er décembre à 19 h 30. Son architecte Marius Depont évoquera son histoire et son architecture en présence de la maire, Catherine Peyge.

Le lendemain à 11 h, une messe anniversaire sera présidée par Eugène Doussal, vicaire général et ancien curé de Bobigny. Elle sera suivie d’un apéritif et d’un repas à la salle Pablo Neruda; 31 avenue du.Président Salvador Allende 

14 € adultes, 10 € enfants -' inscriptions à l'église Saint André 09 75 69 57 22

09/11/2012

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE - LETTRE D'INFORMATION - NOVEMBRE 2012

Editorial  Novembre 2012

Editorialobre 2012 Jour de Mariage 


Les invités se hâtaient lentement dans l’église. La mariée s’avança en saluant chacun d’un adorable sourire. A l’entrée du choeur le marié prit la main de sa future épouse qu’il serra en confiance.

A la fin de la célébration un murmure de contentement emplissait les voûtes de l’église. Enhardi par ce climat j’ajoutais un mot improvisé. Je fis remarquer la beauté originale des compositions florales du cousin. Elle était en forme de partition musicale. Et je remerciais l’animateur des chants pour nous avoir si bien transmis ce bonheur de chanter. Puis nous partîmes en cortège joyeux pour le vin d’honneur.

Dans la soirée un homme et une femme s’approchèrent. « Nous voulions vous remercier ; nous redoutions des paroles sentencieuses et un jugement sévère de l’Eglise. » Comme je m’étonnais, ils poursuivirent : « Nous sommes les parents du fleuriste dont vous avez remarqué la composition. Notre fils nous a annoncé qu’il vivait un grand bonheur avec son ami musicien. Nous en avons été bouleversés, mais leur amour semble si sincère. »

Au fur et à mesure des confidences de la soirée, je découvrais combien des paroles et des attitudes de l’Eglise avaient blessé ceux qui me parlaient.

Oui, nous avons besoin d’un vrai débat en Eglise et dans la société sur l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe. Oui, nous devons prendre au sérieux la signification de ce que le mariage institue pour la famille et la société, donnant un cadre qui protège les personnes de l’arbitraire et des injustices.

Gardons-nous de nous présenter en donneurs de leçons. Des hommes, des femmes, des jeunes, des aînés ont besoin de compagnons de route, de frères du chemin, plutôt que d’être renvoyés sèchement à leur solitude, leur religion, leur origine ou leur sexualité. 

Arnaud FAVART, 
Vicaire général de la Mission de France 

>> Lire les témoignages 

•>> Editorial précédent

18/10/2012

INTERVENTION DE MGR YVES PATENÔTRE, ARCHEVÊQUE DE SENS-AUXERRE ET EVÊQUE DE LA MISSION DE FRANCE

Événement

 yves_patenôtre

Intervention de Mgr Patenôtre 16/10/2012

Délégué au Synode sur « La Nouvelle Evangélisation pour la transmission de la foi chrétienne », Mgr Yves Patenôtre, archevêque du diocèse de Sens-Auxerre et évêque de la Mission de France, a pris la parole mercredi 10 octobre 2012.  Lire la suite...  Intervention de Mgr Yves PATENÔTRE

 

06/10/2012

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE - LETTRE D'INFORMATION N°349 - OCTOBRE 2012

TROIS DATES ET UN CONCILE

 

Septembre 1872Une femme de lettres en rupture avec l’Eglise catholique écrit :« Je rêve d’un concile ouvert aux questions du monde qui libèrera les croyants de la peur de la damnation éternelle, et d’une Eglise sans prêtres placés en dehors de la société. » Soixante-dix ans avant leur naissance, George Sand imagine déjà ces prêtres ouvriers qui partageront le travail des hommes dans les champs et les usines, les hôpitaux et les cuisines, les bureaux et les chantiers. Elle attend une religion qui rende libre. C’était quatre-vingt-dix ans avant le Concile Vatican II.

1926C’est la fin de l’impôt sur les portes et fenêtres accusé à juste titre de pousser à la construction de logements insalubres, sombres et mal aérés. Un impôt depuis longtemps décrié par Victor Hugo qui dénonça dans son roman Les Misérables :« Dieu donne de l’air aux hommes, la loi le leur vend ».

Avril 1944Le droit de vote est accordé aux femmes et sera utilisé pour la première fois pour les élections municipales, un an plus tard.
La marche de l’histoire est faite de ces multiples mises à jour qui ont émergées dans la douleur et la lenteur. Passées au filtre de la sagesse du temps, certaines sont devenues naturelles, d’autres manifestent leur caractère conjoncturel.

En célébrant ce mois-ci les 50 ans de l’ouverture du Concile Vatican II, l’Eglise revisite l’événement qui la propulsa au coeur des attentes de son temps.
En convoquant 2 500 évêques venus de toutes les parties du monde, le pape Jean XXIII voulut ouvrir large les portes et les fenêtres. Il initia un débat sans équivalent, à hauteur de la mondialisation naissante. Timidement, des représentants d’autres confessions chrétiennes, quelques laïcs et quelques femmes furent invités.

Un demi-siècle plus tard, on mesure l’ampleur du chemin accompli, et l’importance de celui qui reste à faire pour vivre davantage les coresponsabilités entre hommes et femmes.

Arnaud FAVART,
Vicaire général de la Mission de France

•>> Lire les témoignages

06/09/2012

C'EST LA RENTREE, ...

L'année s'ouvre, et il faut s'y engager résolument.

Après la pose estivale, nous remettons le blog en route.

Vous trouverez entre autre dans cet envoi :

  • Une invitation pour la rencontre à l'église Saint-Merri : "APRES VATICAN II" le 26 septembre prochain
  • La lettre mensuelle de la communauté Mission de France : "LA MARELLE, LA BASCULE et L'EVANGILE"
  • Un article de LA CROIX présentant le nouveau Vicaire Général de la MISSION DE FRANCE, le père Arnaud FAVART
  • la fin du ramadan
  • L'assemblée générale de la Communauté Mission de france.

Bonne lecture et à bientôt
L'équipe du blog

UN NOUVEL ENTRAÎNEUR POUR LA MISSION DE FRANCE

A. FAVART.gif

Père Arnaud FAVART,

Vicaire Général de la Mission de France

Prêtre dans la Creuse depuis 9 ans, où il était également chauffeur de car scolaire et éducateur de jeunes dans un club de foot, le père Arnaud FAVART a rejoint la région parisienne à la rentrée en qualité de Vicaire Général de la Mission de France ...

Lire l'article ... 

Un nouvel entraîneur pour la MDF LA CROIX 6.09.2012.pdf