Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2016

GILBERT DELANOUE - "LES QUESTIONS DE MA FOI"

GILBERT DELANOUE.GIF

  « Je suis prêtre depuis 52 ans. Membre de la Communauté Mission de France, j’ai exercé mon ministère au travail, comme conducteur de bus pendant 24 ans et j’ai aussi été curé de paroisses au Havre. Depuis mes 80 ans, je n’ai plus de ministère officiel, je rends quelques services, j’accompagne des chrétiens et j’ai des liens forts avec des familles Roms. Depuis que je suis en retraite, j’ai pris le temps de préciser des interrogations déjà anciennes et de chercher à y répondre. » ... Préface Mgr Yves PATENÔTRE 

L’AUTEUR

Prêtre de la Communauté Mission de France prioritairement tournée vers les plus pauvres et les plus éloignés de l’Église, Gilbert DELANOUE a été curé de paroisse au Havre. Comme de nombreux « prêtres au travail » (ou prêtres ouvriers), il a exercé un métier, celui de chauffeur de bus, pendant 24 ans. Il vit toujours au Havre, où, à 83 ans, il tisse notamment des liens avec des familles Roms.

Lire... G. DELANOUE, prêtre de la Mission de France, au travail - LES QUESTIONS DE MA FOI.pdf

15/04/2016

UN APPEL EN ATTENTE ... DES PRÊTRES LA OU NE NE LES ATTEND PAS

CLIP VIDEO DU SERVICE DES VOCATIONS DE LA MISSION DE FRANCE

En juin dernier, à l'occasion de l'ordination de Guillaume Roudier, le premier clip de l'Appel au ministère presbytéral de la Mission de France sortait : Des prêtres là où on ne les attend pas ! Les retours ont été très bons. 

Nous avons décidé d'en réaliser un second : Un appel en attente... des prêtres là où on ne les attend pas

Sa sortie officielle est prévue pour le vendredi 15 avril, soit juste avant la journée mondiale de prière pour les vocations le 17 avril. clic sur la photo

PRETRES LMDF.GIF

Une vocation est une "con-vocation" écrit le pape François. Une vocation "ensemble", un appel... on n'est pas prêtre pour soi, on n'est pas prêtre tout seul ! Les prêtres de la Mission de France avec leur évêque Hervé Giraud lancent un appel : "quand on aime les gens, quand on se sent aimé du Christ, vouloir devenir prêtre est une belle aventure." 
PRETRES MDF.GIF   DES PRETRES L0.jpgSANTRAINE PR.GIF        PRETRES 1.GIF




09/04/2016

MICHEL DESBRUYERES, L'HOMME DU QUARTIER

michel desbruyeres.GIF

L’arrivée à la gare de Grand bourg est plutôt agréable. Une brume vaporeuse flotte sur la Seine et laisse entrevoir des pavillons en meulières. Loin des clichés d’une banlieue « ville nouvelle », Évry offre un visage surprenant et atypique à l’image de celui de Michel Desbruyères, inlassable militant du lien social.
Michel s’y installe il y a 40 ans. « On est venu ici parce que j’avais un frère qui vivait là. Il faisait partie des équipes d’urbanistes qui ont construit la ville. J’étais professeur et c’était mon premier poste». Cette ville, il l’a vue sortir de terre avec son flot de nouveaux habitants venus d’Europe et de toutes les régions de France. « Le multiculturalisme avant l’heure précise-t-il, il y avait une maison des cultures du monde et déjà énormément d’associations ». Lire le témoignage ... Michel Desbruyères.pdf

05/04/2016

PASSAGE EN PERIPHERIE - UN WEEK-END DE PÂQUES AUTREMENT

 paques autrement.GIF

UN WEEK-END DE PÂQUES AUTREMENT en banlieue Lyonnaise

Une trentaine de jeunes, parents, enfants se sont rassemblés à l’invitation de quelques-uns afin de vivre le week-end de Pâques autrement, en banlieue lyonnaise… Nous venions de Clermont-Ferrand, de Grenoble, de Lyon, une rencontre à l’échelle de la nouvelle région ! Pour ce temps pascal, temps du « passage », il s’agissait de changer son regard sur les périphéries. Après un pique-nique sous un grand soleil printanier, nous avons retrouvé autour d’une table-ronde des acteurs du dialogue interreligieux et des bénévoles de la solidarité. Avec eux, nous avons bien ressenti la joie de l’engagement dans l’ordinaire des jours, mais aussi la nécessité de lutter lorsque la dignité humaine est profondément abîmée par la misère, l’injustice, la violence ou tout simplement l’indifférence. Sr Marie-Jo et Sr Cécile, soeurs du Prado qui vivent en HLM, nous ont témoigné de leur quotidien alors que chacun jour est l’occasion de rencontrer leurs voisins et d’échanger quelques mots avec eux. Elles s’engagent également dans l’alphabétisation et dans des cours de cuisine, tout cela selon l’heureuse intuition du Père Chevrier… Jacques Dumortier, militant et responsable local de la Ligue des Droits de l’Homme, nous a partagé comment la laïcité pouvait être selon lui un terrain favorable pour la rencontre avec l’autre et combien des personnes non-croyantes Lire ... PASSAGE EN PERIPHERIES.pdf 

SOURCE cmdf petit.GIF

 

19/03/2016

ECOUTER LES BLESSURES

 favart.pngQu’elles soient récentes ou anciennes, les blessures demeurent profondément ancrées dans la mémoire. Face à la pédophilie, l’Eglise a-t-elle eu la juste attitude ? L’Eglise a-t-elle fait face au traumatisme des victimes ?
Les médias réveillent douloureusement un silence embarrassé.
Des enfants subissent cette violence de leur intimité dans leur milieu familial, leur voisinage, à l’école ou au sport.
Horreur accrue quand il s’agit d’hommes de Dieu trahissant la confiance dont ils sont investis. Commis par une personne qui est prêtre, l’abus atteint l’enfant, et l’adulte qu’il sera, à une telle profondeur que c’est comme une profanation du sacré.
Quel que soit le prix à payer, parce qu’elle est du Christ et parce qu’elle est pour la justice, l’Eglise doit être du côté des innocents et des victimes.
Beaucoup trop n’ont jamais pu dire, être écoutées et accompagnées.
Comment surmonter cette honte et pouvoir en parler sans se sentir coupables ?
François Plantade, de l’équipe Mission de France d’Orléans, a été appelé par le père Blacquart, évêque d’Orléans, à faire partie d’une équipe d’accueil pour écouter, entamer un dialogue et chercher un chemin d’avenir.
Une initiative salutaire qui en appelle d’autres pour répondre à l’attente de ceux qui veulent être entendus, entendre une demande de pardon et reconstruire une vie spirituelle.

Arnaud Favart
logo cmdf.PNGVicaire général de la Mission de France

15/02/2016

ENTENDEZ-VOUS DANS NOS CAMPAGNES -COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE -

favart.pngEdito n°3 FEVRIER 2016

La Marseillaise a retenti de Notre-Dame de Paris au Metropolitan Opéra de New York, faisant le tour de la planète. Nombreux sont ceux qui ont répondu à l'appel de la fraternité républicaine en chantant en chœur « Aux armes citoyens » voire opté pour « aux larmes citoyens », sans pour autant appeler à la vengeance et la violence. Entonner la Marseillaise ne serait plus étonnant, ni ringard. Que s'est-il donc passé pour que I'on entende ici et là-bas cet hymne national aux paroles si controversées ?

Lire l'EDITO ... ENTENDEZ-VOUS DANS NOS CAMPAGNES.pdf

Source CMDF.png 

01/01/2016

VOEUX 2016

logo cmdf.PNG   VOEUX 2016 DE MDFBOB   

clic .. VOEUX 2016 CMDFBOB.gif 

 VOEUX 2016 CMDFBOB.gif

 

 

09/12/2015

NOËL DANS LE METRO

noel dans le metro 2015.jpg

Rejoins-nous, pour fêter noël dans le métro ! Musiciens, chanteurs ou juste toi avec ta bonne humeur, viens nous retrouver pour passer un super moment tous ensemble dans les couloirs d’un métro parisien !

Date :19 DÉCEMBRE  de 14 H 00  à Minuit

Lieu : Station Opéra

Site Web :
servicejeunes.missiondefrance.fr

Suivi d’une soirée à la Crypte.

 

08/12/2015

8 DECEMBRE 2015 - OUVERTURE DE L'ANNEE DE LA MISERICORDE

logo cmdf.PNGLa Communauté Mission de France ouvre la porte par une lettre ouverte

 

 

Ouvrons-la quand on a voté avec la trouille et fermé le droit de devenir frère

Ouvrons-la quand on a manipulé l’image et détourné l’information

Ouvrons-la quand on a bloqué l’ascenseur social et fermé la porte à l’espérance

Ouvrons-la quand on a préféré le travail de l’argent au travail des salariés

Ouvrons-la quand un fond de pension a fermé l’usine, l’école et la maternité

Ouvrons-la quand on a quantifié les gestes des soignants et ignoré le prix d’une parole

Ouvrons-la quand on a fermé sa gueule et claqué la porte au sans logis

Ouvrons-la quand on a fouillé dans nos poubelles de quoi manger un peu

Ouvrons-la quand a libéralisé le crédit et joué sur la dette des petits

Ouvrons-la quand on s’est indigné du voile et voilé la face sur les cités en dérive

Ouvrons-la pour choisir le courage politique du bien commun

Ouvrons-la pour préférer se faire violence plutôt que faire violence

Ouvrons-la pour chanter que le soleil et la pluie sont pour tous

Ouvrons-la pour travailler une terre pour les générations futures

Ouvrons-la pour comprendre comment renoncer au pillage des ressources

Ouvrons-la pour apprendre à servir plutôt que se servir.

Ouvrons-la pour voyager solidaire plutôt que solitaire

Ouvrons-la pour une place en crèche à l’enfant et sa famille venus de loin

Ouvrons-la parce que Dieu n’appartient à personne et que nous pouvons être à Lui

Ouvrons-la pour se laisser transformer par la joie d’accueillir qui vient d’ailleurs

Ouvrons-la pour partager la parole que Dieu nous donne 

favart.png Arnaud FAVART     

 Vicaire général de la Mission de France      

 

25/11/2015

TOUT EST LIE PAR DOMINIQUE FONTAINE PRÊTRE DE LA MISSION DE FRANCE ET AUMÔNIER NATIONAL DU SECOURS CATHOLIQUE

Ce texte a été publié à l’occasion du concert interreligieux pour la paix et l’avenir de la Planète du 21 novembre 2015 à Notre-Dame du Val de Bussy-Saint-Georges

D Fontaine

Tout est lié

Dominique FONTAINE prêtre de la Mission de France et aumônier national du Secours catholique

Il a fallu plusieurs décennies pour que les catholiques prennent conscience des enjeux de l’écologie. Le pape François n’est pas le premier pape à en parler. Dans son encyclique sur l’écologie intégrale, il propose pour le 21ème siècle une réflexion globale et un projet très ambitieux, qui peut mobiliser les nouvelles générations. Sa pensée peut se résumer en quatre phrases : tout est donné, tout est lié, tout est fragile, tout n’est pas perdu.

Oui, cette planète nous est donnée par Dieu créateur de toutes choses. Nous ne sommes pas propriétaires de la terre. Quand on reçoit un cadeau, on ne va pas le casser, sauf si on est des enfants gâtés. Nous sommes liés les uns aux autres sur notre planète bleue, comme jamais nos ancêtres ne l’avaient été. Nous sommes liés aux peuples qui fuient la guerre, la misère et le malheur. Nous sommes liés à tous les éléments de l’univers, comme Saint François d’Assise, qui entrait en communication avec toute la création et incorporait dans sa prière les autres créatures.

Le 25 septembre, le pape a fait un discours historique à l’Assemblée générale de l’ONU. Il a appelé les dirigeants de notre monde et tous les peuples à une véritable conversion pour sauver la planète, notre « maison commune ». Il a mis la priorité sur la justice envers les plus pauvres et la lutte contre les mécanismes qui enfoncent les peuples pauvres et en même temps abîment la planète, cette planète que nous découvrons fragile, comme l’humanité. C’est en reconnaissant cette fragilité que nous pourrons trouver les ressources pour nous engager tous ensemble pour la paix et la sauvegarde de la création. La planète est déjà bien malade, mais souligne le pape, « tout n’est pas perdu, parce que les êtres humains, capables de se dégrader à l’extrême, peuvent aussi se surmonter, opter pour le bien et se régénérer. Nous savons que les choses peuvent changer. L’humanité possède encore la capacité de collaborer pour construire notre maison commune.

A Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne), nous sommes liés au monde entier, grâce à la diversité de nos origines. Nous sommes maintenant liés les uns aux autres entre membres des différentes religions. Nous pouvons puiser dans nos textes sacrés et nos traditions des motivations différentes, mais qui se rejoignent, de nous engager ensemble pour la paix et la sauvegarde de la planète.

Dominique Fontaine,