Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2012

LETTRE MENSUELLE DE LA COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE

l'éditorial de Arnaud FAVART, Vicaire général de la Mission de France :
 

La marelle, la bascule, et l’évangileArnaud favart 2.gif

Quelques jours avant la rentrée scolaire, je remarquais avec un brin d’étonnement la remise à neuf d’un jeu de marelle dans une cour de récréation. Malgré le numérique, la marelle aurait-elle gardé son attractivité ? Les jeux de cloche-pied sont intéressants à exploiter car ils réduisent nos appuis, mais éduquent à l’équilibre dans les passages en rupture.
Attentifs aux basculements du monde, les membres de la Communauté Mission de France viennent de vivre leur assemblée générale. Nous avons observé combien les appuis institutionnels se sont réduits, les valeurs traditionnelles ont perdu en audience, les espérances ont replié leur territoire sur le présent. Il serait tentant de s’en tenir à des constats d’impuissance s’il est vrai que l’individu peine à vivre en couple, que le professeur ne sait plus comment tenir sa classe, que l’Europe a perdu le fil de son industrie et de sa finance, que les footballeurs ne savent plus faire équipe, que l’internaute ne sait plus à quel écran se vouer, que le croyant cherche sa route plus que sa paroisse.
N’y a-t-il pas illusion à croire que le monde aurait rompu avec l’âge d’or d’un équilibre paisible ?
La vie des enfants est faite d’incessants et joyeux sauts, avec lesquels ils manifestent leur vitalité communicative.
Avec l’âge, l’adulte perd de sa souplesse, et toute rupture devient déstabilisante. Car il faudra puiser en profondeur et en patience l’énergie nécessaire pour retrouver la paix en soi-même et avec les autres.
L’Eglise saura-t-elle entendre cet appel intérieur avec la même liberté que Jésus a vécu dans la rencontre avec ceux qui sont en rupture ?
Saura-t-elle comprendre ce qu’il comporte de recherche d’appuis solidaires, de dialogue bienveillant, et d’espérance fraternelle malgré les tangages de l’existence ?

Arnaud FAVART,
Vicaire général de la Mission de France

Nouvelle évangélisation : "Nous sommes les premiers chrétiens de notre monde "
Jean Debruynne, prêtre de la Mission de France

•>> Lire les témoignages

31/08/2012

CINQUANTE ANS APRES VATICAN II ...

VATICAN II.jpg

Cinquante ans après Vatican II, quelle église construisons-nous ?

Avec Christine PEDOTTI, auteur de " La bataille du Vatican "

Le mercredi 26 septembre 2012 - En partenariat.

25/07/2012

AUX MEMBRES DE LA COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE, AUX AMIS EN LIEN

ALogo mdf.gifAux membres de la Communauté Mission de France - Aux amis en lien

 L'Assemblée générale de la Communauté Mission de France 2012

La Communauté Mission de France a tenu son Assemblée générale du 12 au 15 juillet 2012. Elle a lieu tous les cinq ans et a pour objet de réfléchir aux axes de réflexion et d’action pour les cinq ans à venir, en lien avec Mgr Patenôtre, l’évêque de la Mission de France et les autres évêques de la Commission épiscopale.
Le thème de cette Assemblée était :

« Dans les basculements du monde, des semences d’Evangile ».

La première journée a été consacrée à ces basculements que nous vivons dans ce monde de plus en plus complexe et en interrelation généralisée. Une trentaine de forums ont fait apparaître ces multiples basculements, sociaux, économiques, culturels et religieux, à partir de ce que vivent les 700 membres de la Communauté Mission de France dans leur diversité.

L’objectif de cette recherche était de réfléchir à la façon de témoigner de la foi chrétienne au cœur de tous ces bouleversements, et d’y trouver des « semences d’Evangile ». Les participants y ont été aidés par une intervention de Jean-Marie PLOUX, prêtre de la Mission de France et théologien.

>> Télécharger le document


La réflexion en carrefours qui a suivi a été en quelque sorte une préparation du synode qui aura lieu à Rome en octobre prochain sur la nouvelle évangélisation.

Mgr Yves PATENÔTRE, délégué par les évêques de France et nommé par le pape à ce synode, pourra ainsi intervenir au synode à partir de cette expérience engrangée durant cette Assemblée de la Mission de France.

 Durant l’eucharistie du samedi soir, six participants, prêtres et laïcs, se sont engagés avec la Communauté Mission de France.

La célébration finale du dimanche a réaffirmé la volonté des membres de la Mission de France, évêque, prêtres, diacres et laïcs, de découvrir et de vivre la bonne nouvelle de l’Evangile en étant profondément engagés dans ce monde en basculements, dans les « douleurs de l’enfantement », selon le mot de St Paul. Tous les membres se sont engagés à vivre des attitudes cohérentes avec cet objectif.

Ces attitudes ont été réaffirmées solennellement durant la célébration finale.

voir le document ... -AG Mission de France-Liturgie d'envoi.pdf

Plusieurs médias ont rendu compte de l’événement
Lire l'article de LA CROIX ... La Croix16-7-12Sur l'AG.pdf

Lire l'article de OUEST-FRANCE ... OUEST FRANCEMission de France.pdf 

30/06/2012

BONNES VACANCES

Pause estivale

En cette fin juin nous vous informons que pendant les mois de juillet et août nous serons en mode pause. L'occasion pour nous, de vous remercier de votre assiduité à nous lire et à consulter le site http://mdfbob.hautetfort.com

L'occasion aussi de vous souhaiter de bonnes vacances !

Img5148.JPG


08/06/2012

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE - LETTRE D'INFORMATION n° 347 - JUIN 2012 -

Editorial

christophe RoucouLe cancer de la finance n'est pas fatal
par Dominique Fontaine, Vicaire général de la Mission de France

Les mesures prises pour diminuer les rémunérations des dirigeants des grandes entreprises sont importantes. Mais il y a aussi les dirigeants des grandes banques, ceux qui sont à l’origine du processus qui a amené la crise financière, ceux qui, par exemple aux USA, n’ont pas été inculpés après les événements de 2008 et …qu’on a retrouvés aux côtés de Barak Obama !

La financiarisation déconnectée de l’économie réelle est un cancer qui prolifère depuis des années, qui fait éclater ses boursoufflures sur la Grèce, comme depuis des décennies sur les pays pauvres. 

Mais ce n’est pas un cancer ordinaire, qui tomberait sur l’humanité comme une maladie dont on n’est pas responsable. C’est une maladie qui a été inoculée par des hommes, qui ont sciemment pensé le projet. Ils ont entraîné dans leur cupidité bien des acteurs économiques jusqu’aux petits épargnants. Comment nous-mêmes, les citoyens, avons-nous pu laisser les politiques obliger les Etats à financer leurs projets auprès du marché financier privé et non auprès de leurs banques centrales, et pour l’Union européenne auprès de la Banque Centrale européenne ?

Comment nous-mêmes, citoyens, avons-nous pu laisser les politiques fermer les yeux sur les paradis fiscaux, y compris en Europe, qui privent nos pays, mais plus encore ceux d’Afrique ou d’Amérique latine, de ressources essentielles ?
Il est temps pour les chrétiens, comme pour les autres citoyens, de mieux s’informer sur les processus financiers qui gouvernent notre monde et d’arrêter de dire : « on n’y peut rien. » Il est temps de revenir à des règles économiques saines. 

Dominique FONTAINE
Vicaire général de la Mission de France

___________________________________________

Information

Selon la coutume de la Mission de France, après une consultation des membres, le P. Arnaud Favart a été nommé par Mgr Yves Patenôtre vicaire général de la Mission de France, à partir de septembre prochain.
Le P. Dominique Fontaine a été nommé par le Conseil permanent de l’épiscopat aumônier général du Secours catholique. 
Le P. Christophe Roucou a été renouvelé dans sa responsabilité nationale du Service des relations avec l’Islam.
____________________________________________

•>> Lire les témoignages 

LE PERE ARNAUD FAVART NOUVEAU VICAIRE GENERAL DE LA MISSION DE FRANCE

7/6/12 - 13 h 00LA CROIX - CARNET lacroix
  

A.FAVARD.png

Après une consultation des membres, le P. Arnaud Favart a été nommé vicaire général de la Mission de France par Mgr Yves Patenôtre, évêque-prélat de la Mission de France. Il prendra ses fonctions le 1er septembre 2012. 

Né à Paris en 1953, le P. Arnaud Favart a été ordonné prêtre de la Mission de France en 1981. Conducteur d’engins de chantier pendant douze ans, il travaille actuellement à mi-temps comme chauffeur de transport scolaire et est chargé d’un secteur rural dans le département de la Creuse.

De 1994 à 2000, il fut également aumônier national des compagnons, la branche des Scouts et Guides de France destinés aux jeunes de 17 à 21 ans, puis devint aumônier général adjoint du mouvement entre 2000 et 2003. Il est aussi animateur du Réseau Rural de la Mission de France.

Il collabore régulièrement au quotidien La Croix, ainsi qu’aux magazines Pèlerin et Panorama.

L.B.S.

24/05/2012

LE PERE DOMINIQUE FONTAINE, NOMME AUMÔNIER GENERAL DU SECOURS CATHOLIQUE

Image1.png


Ce matin, la Conférence des Evêques de France a confirmé la nomination du Père Dominique Fontaine, Vicaire Général de la Mission de France, comme nouvel Aumônier Général du Secours Catholique. Il prendra ses fonctions à l’échéance du mandat de l’actuel Aumônier, le Père Jo Rival, le 1er septembre.

DOMINIQUE FONTAINE 1.gif

Le Père Dominique Fontaine est né le 2 août 1951 à Dombasle-sur-Meurthe, près de Nancy. Entré au séminaire de la Mission de France en 1975 il y est ordonné prêtre le 21 juin 1980.

Le Père Dominique Fontaine a été prêtre ouvrier (chauffeur-livreur, manutentionnaire et fraiseur), et en paroisse à Gennevilliers et Ivry-sur-Seine, aumônier JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne). Ensuite, dans la banlieue lyonnaise, curé de Saint-Fons et Feyzin et aumônier ACO (Action Catholique Ouvriere).

Ce parcours lui a permis de rencontrer de nombreuses personnes en précarité et a développé chez lui un souci particulier de leur présence active dans la liturgie. C’est un aspect important pour sa mission au Secours Catholique ! Le Père Dominique Fontaine a aussi été supérieur du Séminaire de la Mission de France de 1983 à 1988. De 1991 à 2005, il a travaillé à mi-temps au Jour du Seigneur. Enfin en 2006, il a été nommé Vicaire Général de la Mission de France.

Ces dernières années, le Père Dominique Fontaine était très impliqué dans la préparation de Diaconia 2013. De là date sa rencontre avec le Secours Catholique. Mais sa connaissance de l’association vient de plus loin ; de fait, beaucoup de personnes à la Mission de France, prêtres, diacres ou laïcs, sont en lien avec notre association, en étant engagés localement comme bénévole ou même salarié.

Le Secours Catholique remercie vivement le père Jo Rival pour ses six magnifiques années d’engagement. Il nous quittera le 31 août, après avoir participé au Festival du réseau Saint Laurent à Lourdes.

__________________

Lire également ... LA CROIX du 24 nominations.pdf

___________________

Lettre de MGr PATENÔTRE, évêque de la Mission de France faisant part des nominations 
Lire ...NOMINATIONS.pdf

12/05/2012

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE - LETTRE D'INFORMATION N°346 - MAI 2012

Editorial

christophe Roucou

Pour une attitude normale envers les immigrés

par Dominique Fontaine, Vicaire général de la Mission de France

 La campagne du second tour des présidentielles a remis au pinacle le thème de la fermeture des frontières aux immigrés. Cela promet, pour celle des législatives qui commence !

Mais quand donc nos hommes politiques accepteront-ils de dire la vérité, de reconnaître simplement ce que toutes les études historiques, économiques et sociales sérieuses révèlent depuis longtemps ? L’immigration a été et reste une chance pour la France et l’Europe. Les migrants rapportent plus à l’économie qu’ils ne coûtent. Ils prennent des emplois dont les Français ne veulent pas. Ils ouvrent nos sociétés au métissage culturel. 

Si dans les générations précédentes la France n’avait pas ouvert ses portes à des étrangers qui ne parlaient pas français à leur arrivée, combien aurait-elle perdu de scientifiques, de sportifs, d’artistes, voire… d’hommes politiques !
Les chrétiens le savent bien, les immigrés apportent du sang neuf et de la vitalité dans les paroisses et les communautés. 

Nos hommes politiques le savent bien eux-aussi : les problèmes actuels de la France viennent beaucoup moins des immigrés que des émigrés … fiscaux !
Puisqu’on parle aujourd’hui d’une « présidence normale », pouvons-nous oser demander aux candidats aux législatives, de droite mais aussi de gauche, et aux électeurs, y compris catholiques, d’adopter vis-à-vis des étrangers tout simplement une attitude… normale ?

.Dominique FONTAINE

Vicaire général de la Mission de France

•>> Lire les témoignages

05/04/2012

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE - LETTRE D'INFORMATION N° 345- AVRIL 2012

Editorial 

christophe Roucou

   Engagés par l'Evangile

   par Dominique Fontaine, Vicaire général de la Mission de France 


Dans la campagne électorale, des chrétiens se mobilisent comme citoyens au service du bien commun. Des associations comme le Secours catholique et le CCFD -Terre solidaire - s’engagent pour faire entendre les « paroles des sans voix »(1) et peser en faveur de plus de justice sociale, économique et fiscale. Ils le font avec d’autres associations confessionnelles ou laïques.

Oui, chrétiens, nous sommes engagés. Nous ne le sommes pas « au nom de l’Evangile », comme une identité que nous porterions avec un étendard ou une bannière. Nous sommes engagés « par l’Evangile »(2). C’est l’Evangile qui nous anime, il interroge nos comportements sociaux tout autant que nos attitudes individuelles. Il nous engage à agir.

Dans le cadre de la laïcité, comme l’a souligné le cardinal Vingt-Trois récemment à Lourdes, « notre Eglise n’est ni un parti politique ni un groupe de pression défendant des intérêts corporatistes. (...) Elle contribue à former des citoyens libres à l’égard des idoles du moment, notamment la frénésie financière ».

Face au chômage et à la précarité économique, face aux inégalités de plus en plus criantes, face aux injustices et aux atteintes à la dignité humaine, les chrétiens ne peuvent pas se taire et rester passifs. L’Evangile les engage à participer à la transformation sociale.

Légendes

1. Lire le journal réalisé par le Secours catholique, Amnesty international et le CCDF-Terre solidaire, inséré dans les quotidiens du 27 mars. 

2. C’est le titre du débat que la Mission de France organise avec le Centre pastoral Halles-Beaubourg et les Amis du journal la Vie, le 10 avril à l’église St Merry à Paris, débat entre Etienne Pinte, député UMP, et Dominique Gros, maire socialiste de Metz, tous deux chrétiens.

Dominique FONTAINE

Vicaire général de la Mission de France

•>> Lire les témoignages

10/03/2012

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE - LETTRE D'INFORMATION n°344 - MARS 2012

Editorial

christophe Roucou50 ans 
après la guerre d'Algérie.

par Dominique Fontaine, Vicaire général de la Mission de France
Lir e la suite