Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2017

COMMUNAUTE MISSION DE FRANCE - DECLARATION CONJOINTE AVEC 38 MOUVEMENTS ET ORGANISATIONS CATHOLIQUES

cmdf urne.JPG

Cette déclaration conjointe a été signée vendredi 29 avril en soirée par 38 mouvements et organisations catholiques dont la Communauté Mission de France.
« Avec ce texte nous prenons part sans ambiguïté au débat politique en rappelant des valeurs conformes à l’Évangile et à l’enseignement social de l’Église. Nous estimons que les thèses extrémistes et leur banalisation constituent un danger pour la démocratie, la paix sociale et l’avenir de l’Europe. On ne construit pas un projet politique crédible en manipulant l’histoire, en attisant la haine et le ressentiment. Dans cette ligne la position de Mgr Giraud, son prélat, et de son conseil se situe dans la continuité de la position prise par la Mission de France en 2002.
Dans sa réflexion du 1er mai 2017 sur le travail, Mgr Giraud rappelle la nécessité d’un travail humain et digne pour tous comme objectif majeur de tout projet politique. Bien des membres de la Communauté Mission de France agissent localement et dans les réseaux sociaux pour faire connaître leur détermination contre un projet politique qui décrédibiliserait la France et sa tradition républicaine de liberté, d’égalité et de fraternité universelle. »

Mgr Hervé Giraud, Prélat de la Mission de France et son conseil

LIRE... Cette déclaration conjointe a été signée vendredi 29 avril en soirée par 38 mouvements et organisations catholiques dont la Communauté Mission de France.pdf

01/05/2017

MISSION DE FRANCE - PONTIGNY - A QUELQUES JOURS DES ELECTIONS.

1er MAI Saint Joseph travailleur

MUGUET.jpg

A MÉDITER (texte Mission de Fance -PONTIGNY)  (à retrouver sur Facebook)

 MDFPONTIFGNY.png

Chers frères et sœurs,

À quelques jours des élections qui porteront à la responsabilité la plus haute de notre État celui ou celle qui aura reçu la confiance des Français, je voudrais vous rappeler des choses à dire vrai bien élémentaires.

N'attendez pas de moi que je vous dise s'il faut voter ou non, et pour qui. N'attendez pas de moi non plus que je me risque sur le plan économique ou politique à décortiquer les programmes. Vous êtes assez grands pour le faire.

Mais je dis simplement que si nous voulons être disciples de Jésus, il faut que les choix de notre vie, surtout quand ils concernent d'autres que nous, soient en cohérence avec la vie et la mort de Jésus, les raisons de sa mort, avec ses gestes et ses paroles et, plus lointainement, avec la grande tradition biblique.

* Or, au sein du peuple hébreu, souvent xénophobe bien que ou parce qu'il était le peuple élu et qu'il devait garder la foi au Dieu unique au milieu de nations polythéistes, il est sans cesse rappelé que le Dieu unique, justement parce qu'il est le Dieu unique, est le Dieu universel et qu'il accueillera l’Égypte et l'Assyrie qui deviendront eux aussi son peuple. (Isaïe 19) La fraternité universelle fait partie de nos gènes.

C'est ce que Jésus fera en accueillant la Samaritaine, la Cananéenne, le centurion romain, les publicains et les pécheurs. Il est Fils du Dieu qui fait pleuvoir ou briller son soleil sur les justes et les pécheurs, c'est-à-dire sur tous les hommes sans distinction car la terre et ses ressources appartiennent à tous.

* Au peuple qui est dit avoir été libéré de l'esclavage de Pharaon, il est sans cesse rappelé que parce qu'il a été émigré, il doit lui-même accueillir l'émigré et l'étranger. (Ex 22, 20; Dt 10, 19)

Et Paul fera entrer les païens grecs dans l’Église d'origine juive.

* Enfin, partout dans l’Écriture, il est dit que sont premiers la libération de l'opprimé où qu'il soit, le service des pauvres quels qu'ils soient et sans limitation de frontières. Les Pères de l’Église ont dit et redit sans se lasser que le bien commun prime sur les intérêts particuliers, et que nourrir les pauvres, loger les pauvres, vêtir les pauvres et leur assurer une vie digne en quelque point de la planète que ce soit, n'est pas une charité qu'on leur fait mais leur droit que l'on doit respecter. C'est la parabole du riche et de Lazare.

Tout ceci n'est ni secondaire, ni facultatif pour un chrétien.

C'est axial.

Que personne d'entre nous ne l'oublie quand il ira voter.

Lire ...MISSION DE FRANCE PONTIGNY.pdf

27/04/2017

ENGAGEMENT - POLITIQUE ET SPIRITUALITE -

CMDF 2016.pngPAROLES DE MISSION N°9.JPG

Peut-on conjuguer spiritualité et politique ? si oui, comment ? Avec quels bénéfices ? Telles ont été les questions abordées le 18 février à Lyon à partir du livre de Marion Muller-Collard,"LE COMPLEXE D'ELIE. Vie spirituelle et vie politique"

A Lyon, la Communauté Mission de France - au titre du dialogue incroyance-foi -, le service Arts, cultures et foi, la bibliothèque Jean Gerson du diocèse de Lyon et la Conférence catholique des baptisés de Lyon (CCB-L) ont organisé une journée qui a réuni 60 participants, le samedi 18 février 2017, autour du livre de la théologienne protestante
Marion Muller-Colard, Le Complexe d'Élie. Vie spirituelle et vie politique (Labor et Fides, 2016).
La matinée a permis l'appropriation du livre..MarioN, Muller-Colard part d'une rencontre avec Jo Spiegel, maire de Kingersheim ... >>> PAROLES DE MISSION AVRIL 2017 _20170427_0001.pdf
LE COMPLEXE D'ELIE.JPG

25/04/2017

VOTER AVEC SON PANIER

FAVART A..jpg

22 MDF.GIF

C’est bien connu, le monde politique est un panier de crabes et les élections un piège à frustrations. Voter pour qui, voter pour quoi ? Lequel d’entre nous n’a pas été interpellé par un voisin, un copain ou un concitoyen, sur l’improbable conviction avec laquelle il glissera le bulletin dans l’urne présidentielle. Voter utile, voter contre, voter blanc, les solutions ne sont pas légions.

Les élections sont devenues un match, les matchs ont muté en spectacle et les spectacles en performance dont on se félicite du caractère éphémère. Ephémère, voilà le mot ! Celui qui résume l’absence de lendemain, et donc l’obsolescence programmée de tout projet et de toute promesse !

Alors voter avec son panier, qu’est-ce à dire ?

Nous sommes gouvernés par des comportements alimentaires savamment étudiés par les circuits de distribution. Nous sommes gouvernés par des goûts assimilés dès notre tendre jeunesse et savamment mis au point par quelques laboratoires industriels, qui décident par ailleurs de la meilleure façon de produire poulets, veaux, vaches, cochons nourris à des végétaux globetrotters. Puisque nous mangeons tous les jours, consommons là où on ne nous attend pas. Ne soyons pas gouvernés par là où on nous emballe. Un panier n’a rien d’éphémère, même dans l’univers numérique ! C’est un emballage qui n’ira pas grossir le misérable continent plastique à la dérive sur les océans.

Merci à tous ceux qui ont témoigné dans ce numéro (Paroles de Mission n°9) de leur panier rempli de bien d’autres manières de commercer ensemble. Ils ont le bon goût de redonner l’appétit d’être acteur de relations plus citoyennes. Ils nous appellent à voter avec les pieds et les mains, là où on peut être acteur d’un mode de vie moins générateur de déchets et de gâchis humains.

Tout est dans l’assiette parce que tout est lié. 

Arnaud Favart, Vicaire général de la Mission de France

PAROLES DE MISSION N°9.JPGAbonnement site MDF - 5 n° = 22€

24/04/2017

A L'ISSU DU 2ème TOUR DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES ...

2ME TOUR.JPG

A l’issue du résultat du premier tour des élections présidentielles, la Conférence des évêques de France rappelle différents points évoqués à de nombreuses reprises au cours des derniers mois.

SUR LE ROLE DE L’EGLISE CATHOLIQUE

A la lumière de l’Evangile qui inspire son Enseignement social, l’Eglise catholique veut éclairer les consciences en donnant des éléments pour le discernement.

Ainsi, n’appelle-t-elle pas à voter pour l’un ou l’autre candidat mais, en rappelant les enjeux de l’élection, elle souhaite donner à chacun des éléments pour son discernement propre.

Elle redit l’importance du vote : acte citoyen, acte responsable dans une démocratie.

Elle replace ce scrutin présidentiel dans un processus démocratique qui ne s’y limite pas mais qui se prolongera dans les législatives (juin) et les sénatoriales (septembre) ; qui se traduit aussi dans d’autres formes de participation à la démocratie (démocratie participative locale, fonctionnement associatif) ; et qui s’accompagne enfin de l’engagement des citoyens dans la vie sociale.

LES FONDAMENTAUX POUR AIDER AU DISCERNEMENT

Dépositaire du message de l’Evangile qui inspire l’Enseignement Social, l’Eglise catholique en rappelle certains principes fondateurs comme la recherche du bien commun, la destination universelle des biens, la mise en œuvre de la fraternité, l’attention aux plus fragiles, la dignité de la personne humaine et la subsidiarité. 

Lire... A L'ISSU DU 2ème TOUR DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES.pdf

  Source :22 MDF.GIF

21/04/2017

L 'AVENTURE DU SEMINAIRE

22 MDF.GIFL’aventure du Séminaire

A est travailleur social, B. travaille dans le domaine culturel[1]. Quelle mouche les a donc piqué ? Tous deux ont récemment demandé à pouvoir intégrer le séminaire de la Mission de France. Retour avec eux sur un cheminement finalement pas si extraordinaire qui a commencé bien avant l’entrée au séminaire en septembre dernier....clic sur photo pour lire la suiteAVENTURE.JPG 

13/04/2017

POUR UNE CITOYENNETE RESPONSABLE ET ENGAGEE

22 MDF.GIFcmdfvol.jpg

http://missiondefrance.fr/citoyennete-responsable-engagee/#

À la veille du grand rendez-vous démocratique qu’est l’élection présidentielle, dans un contexte de discrédit grandissant de la parole publique et de sentiment d’impuissance face à l’état du monde, nos organisations et mouvements d’Église appellent à un sursaut citoyen. Cet appel fait écho à celui lancé par le pape François aux jeunes lors des Journées mondiales de la jeunesse à Cracovie en juillet 2016 :

« Voulez-vous changer le monde ? »

12/04/2017

"POUR LE GWYANN DEKOLE" - TEMOIGNAGE DE SERGE BAQUE, PRÊTRE DE LA MISSION DE FRANCE, A SAINT LAURENT DU MARONI

guyane.JPG

GUYANE 1.jpg

Témoignage de Serge Baqué, prêtre de la Mission de France,  publié sur LaCroix.com

Le peuple guyanais entre dans sa troisième semaine de mobilisation. C’est sans doute la première fois qu’il est possible de parler non pas des peuples de Guyane mais du peuple guyanais au singulier car même s’il s’agit d’abord d’un mouvement créole toutes les composantes de la société se sont mobilisées : créoles, noirs bushinengue et amérindiens mais aussi patrons et employés, pêcheurs, agriculteurs, travailleurs sociaux, personnels de santé, enseignants et enfin élus de droite comme de gauche ou simples citoyens (un rassemblement un peu à la Macron pour un peuple qui s’est lui aussi mis en marche… mais qui n’habite pas une île !).

«Nou Bon Kesa ! » Lire ... Le témoignage de SERGE BAQUÉ.pdf

05/04/2017

EXTRÊME DROITE: ECOUTER, COMPRENDRE, AGIR - REVUE PROJET (OCTOBRE 2016)

22 MDF.GIF

 

 

   REVUE PROJET.PNGfn.jpg

La  Communauté Mission de France se reconnait dans le texte écrit et publié dans le numéro  Extrême droite : écouter, comprendre, agir de la Revue Projet (Octobre, 2016) par Grégoire Catta (Jésuite, membre du Centre de recherche et d’action sociales), Bruno-Marie Duffé (Aumônier national du CCFD-Terre solidaire), Antoine Nouis (pasteur de l’Église réformée de France), Dominique Quinio (directrice du journal « La Croix » de 2005 à 2015, est présidente des Semaines sociales de France), Bruno Saintôt (Jésuite, responsable du département Ethique biomédicale, du Centre Sèvres), Jérôme Vignon (président de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale) et Dominique Fontaine, prêtre de la Mission de France, aumônier général du Secours catholique-Caritas France. 

Aux chrétiens tentés par le Front national 

L’extrême droite peut séduire des chrétiens, sur le fondement d’une interprétation de principes hérités du christianisme (sur la famille, le respect de la vie naissante, la valorisation du patriotisme…). Or l’extrême droite charrie des valeurs opposées à l’Évangile et à la pensée sociale chrétienne. Des intellectuels chrétiens ont pris la plume : pour eux, il s’agit de ne pas se tromper d’espérance. Cliquer ici pour lire la suite>>>

31/03/2017

LA MISSION DE FRANCE EN 2017 - RELECTURE ET PERSPECTIVES -

AG LOURDES 2017.JPG

CONFERENCE DES ÊVÊQUES DE FRANCE - LOURDES MARS 2017

Présenté par Mgr Hervé GIRAUD, Archevêque de Sens-Auxerre, Prélat de la Mission de France

  HG.jpg
Dieu a envoyé son Fils dans le monde (…) pour que, par lui, le monde soit sauvé. » (Jn 3,17)

Introduction

L’histoire de la Mission de France s’écrit au fil des envois, des intuitions, des joies, des crises et des approfondissements. De nombreuses dates jalonnent ce parcours original, assez unique dans l’Église de France comme dans l’Église universelle. Quelques mois avant sa prochaine Assemblée générale (juillet 2017), il m’a paru important de faire un point sur la Prélature et la Communauté Mission de France. Peu de gens, peu de catholiques, voire peu d’évêques, connaissent vraiment la Mission de France et ce qu’elle est devenue. Un des Documents Épiscopat de 2014 en avait proposé un bilan. Ces quelques pages le résument, l’actualisent et le prolongent. L’initiative de créer la Mission de France étant venue de l’épiscopat, l’aspect apostolique demande d’être sans cesse remis au cœur de cette « invention missionnaire » voulue par le cardinal Emmanuel Suhard.  Lire ..La Mission de France en 2017, relecture et perspectives - Mission de France.pdf